Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chronique des Bridgerton, tome 5 : Éloïse - Julia Quinn

La Chronique des Bridgerton, tome 5 : Éloïse - Julia Quinn
 
La Chronique des Bridgerton, tome 5 : Éloïse
Série : La Chronique des Bridgerton
Titre : Eloïse (tome 5)
Auteur : Julia Quinn
Edition : J'ai Lu
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture.
La Chronique des Bridgerton, tome 5 : Éloïse
 
Ma chronique
La Chronique des Bridgerton, tome 5 : Éloïse
J'ai aimé
 
Après quatre tomes excellents, dont le dernier Colin, un quasi coup de cœur, je n'avais qu'une envie, me plonger dans la suite de La chronique des Bridgerton. Et encore plus en sachant que cette fois, il allait s'agir de l'histoire d'Eloise. Pour le coup, c'est un personnage qui me plaisait vraiment beaucoup et j'avais plus que hâte de découvrir sa propre aventure.
 
Ce cinquième tome de La chronique des Bridgerton ne se déroule pas à Londres. Et pour cause. Eloise entretien depuis un an une correspondance avec Sir Philip. Un veuf de deux enfants. Alors qu'un an plus tôt il a perdu son épouse Marina, une cousine d'Eloise, tout deux ont depuis beaucoup échangés et sont sur le point de se rencontrer enfin.
 
Pour tout vous dire, j'avais de grandes attentes sur l'histoire d'Eloise. C'est une jeune femme qui ne fait rien comme tout le monde et qui ne se voyait pas se marier... Mais depuis que sa meilleure amie, Pénélope est s'est rangée (avec son frère Colin), celle-ci vit assez mal la solitude. Alors quand Sir Philip lui propose de se rencontrer dans son manoir, celle-ci décide sur un coup de tête d'y aller sans prévenir personne. Une démarche qui ressemble plutôt bien à la Eloise que je me faisais. Pourtant, une fois sur place, tout ne se déroule pas tout à fait comme prévu et notamment concernant la romance.
 
Avant d'entrer dans le vif du sujet, j'ai été assez surprise de voir qu'il n'y avait aucune mention de Lady Whistledown. Certes le mystère sur son identité est résolu dans le tome précédent mais je m'attendais quand même à ce que Eloise y fasse mention... De plus, je l'avoue, j'aimais beaucoup trop les potins de cette dernière et regrette de ne plus les avoir. Mais comme toutes les bonnes choses, celles-ci ont une fin. C'est donc avec des extraits de lettres envoyées à ses proches que les chapitres débutent. A l'image d'Eloise, j'ai beaucoup aimé ces entrées en matière.
 
Parlons un peu personnages. Concrètement, j'ai beaucoup aimé les enfants de Sir Philip. Les jumeaux, Amanda et Oliver, sont de vraies terreurs et vont faire toutes sortes de bêtises et même en présence d'Eloise. Ce que j'ai encore plus aimé, c'est la réponse d'Eloise face à ses provocations. On sent qu'elle a vécu dans une famille de huit enfants et qu'elle a ses petites ruses pour arriver à ses fins. La relation entre elle et les deux enfants est vraiment touchante, drôle et évolue de façon très naturelle.
 
En revanche, là où je reste vraiment sur ma faim c'est du côté de la romance. J'ai trouvé que l'autrice, Julia Quinn, nous avait habitué à un certain niveau et qu'ici, dans ce cinquième tome de La chronique des Bridgerton, celui-ci n'était pas au rendez-vous. Alors certes, leur relation a commencé par le biais de lettres, jusque là, tout va bien. Sir Philip est un homme bien loin de ceux dont on a l'habitude depuis le début de la série. Botaniste, avec toujours les mains dans la terre, il n'est pas si habitué que ça aux bonnes manières surtout quand il s'agit de courtiser. J'ai trouvé ça d'ailleurs plutôt drôle. Mais j'ai trouvé Sir Philip franchement peu charmant. Pendant une bonne partie du récit, il ne voit qu'en Eloise une mère de substitution qui lui permettra de faire ce que bon lui semble pendant qu'elle tiendra la maison et fera l'éducation des jumeaux.
 
Honnêtement, cette vision m'a laissé totalement sur le c... Je sais qu'il s'agit d'un roman historique et donc que cela coule de source pour l'époque, mais justement, les autres tomes ne m'avaient pas paru aussi archaïques. Je dois vous avouer, que la romance n'a pas su me convaincre. Et ce n'est malheureusement pas la suite de leur relation qui a changé la donne. Il faut dire que Philip se plaint pas mal de ses huit années d'abstinences pour justifier son empressement. Pire encore, Eloise semble accepter bien trop facilement cela... Alors certes, vers la fin il ouvre un peu les yeux et change un peu de façon de penser mais... trop tardivement pour moi.
 
C'est dommage car, ce cinquième tome de La chronique des Bridgerton me faisait tellement envie depuis que nous avons fait la connaissance d'Eloise dans le premier. J'avais énormément d'attentes et d'un point de vue romance, je suis assez déçue. D'autant que toute la partie sur les enfants de Philip était intéressante et pleine de bons sentiments et l'arrivée des frères Bridgerton et Sophie dans le récit ajoute vraiment un plus à ce tome. Les quelques passages en leur compagnie sont riches en rebondissements et surtout en humour. A l'image de la partie de cricket du tome 2.
 
Globalement, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce cinquième tome sur Eloise. Cela se lit très facilement et la plume de l'autrice est toujours aussi agréable. En revanche, je ressors tout de même un peu frustrée de ne pas avoir été totalement emballée par la romance même. Je deviens sans doute très exigeante, car les tomes précédents étaient géniaux et il devient dur de faire mieux que le précédent. En revanche, j'ai beaucoup aimé le second épilogue, quelques années plus tard, sur Amanda et j'ai hâte de lire les tomes suivants. 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 17/05/2021 17:05

Voilà une série plaisante que je note car elle pourrait me plaire, et ça me changerait des romans trop sérieux :) merci pour ton enthousiasme

Carole94p 26/05/2021 10:53

C'est sans prise de tête et avec une bonne dose d'humour :D