Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center

Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center
 
Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center
Titre : Le Jour où mon cœur a pris feu
Auteur : Katherine Center
Edition : Hauteville
Merci à l'éditeur pour cette lecture
Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center
 
Ma chronique
Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center
J'ai aimé !
Je ne connaissais pas du tout la plume de l'autrice, Katherine Center mais le titre a su me donner envie d'en savoir plus. A la lecture du résumé j'ai été un peu plus intriguée et me suis dit que c'était l'occasion de lire un peu de contemporain, genre que je ne lis pas très souvent.
 
Dans Le jour où mon cœur a pris feu, nous allons suivre Cassie, l'une des rares femmes pompier. La jeune femme a dû faire de nombreux sacrifices pour arriver ou elle en est. Mais deux événements vont venir faire basculer son avenir. Sa mère, avec laquelle les rapports sont tendus va lui demander son aide et un fantôme du passé va lui faire commettre une faute lors d'une cérémonie officielle. Cassie va devoir partir dans une autre unité et repartir de zéro. Si en théorie elle n'a plus rien à prouver et fait partie des meilleurs, en pratique, le boulot de pompier est principalement composé d'hommes et ces derniers ne sont pas tous enclins à accepter une femme dans leurs rangs. Et comme si cela ne suffisait pas, l'arrivé d'un bleu dans l'unité va semer le doute dans son esprit et lui faire briser sa première règle, ne pas tomber amoureuse d’un pompier.
 
Lorsque j’ai commencé ma lecture, je dois avouer que j’ai été assez déroutée par l’héroïne. J’ai aimé sa volonté à prouver à tous qu’elle est aussi forte, professionnelle que les hommes de son unité mais j’avoue que sa manie de « descendre » un peu les femmes qui se maquillent et souhaitent plaire aux hommes à tout bout de champ m’a un peu dérangé. Clairement pour elle, c’est la pire comparaison qu’on pourrait lui faire, elle ne veut en rien ressembler à une « fifille », pour la citer. Du coup, je ne vous cache pas que les cent cinquante premières pages m’ont quelque peu fait douter de cette lecture. Mais j’ai persévéré et j’ai bien fait.
 
Katherine Center avec son roman, Le jour où mon cœur a pris feu a su montrer avec réalisme ce qu’il se passe dans les casernes, et notamment lorsqu’une femme en fait partit. On sent que l’autrice a travaillé son sujet et a fait des recherches dans ce but. Très rapidement, nous, lecteurs, faisons face aux clichés, aux préjugés et tout ce qui va avec. Le métier de pompier est un métier dur mais aussi essentiellement composé d’hommes. C’est un fait. Alors quand une femme débarque, autant dire que ce n’est pas chose facile. Cassie, notre héroïne qui avait déjà fait ses preuves dans sa précédente équipe, va devoir à nouveau se démener pour ne pas être rabaissée, critiquée et surtout acceptée. Honnêtement, plusieurs passages sont révoltants. Cassie, est mise en garde par sa précédente supérieure et si elle veut être prise au sérieux par sa nouvelle unité, elle va devoir mettre les bouchées doubles et surtout, rendre le moins visible possible le fait qu’elle est une femme… Fort heureusement, elle ne lâche rien, prouve à tous qu’elle est là où elle en est parce qu’elle le mérite.
 
Au milieu de cela, Cassie va aussi devoir faire avec quelque chose de nouveau. La jeune femme qui n’a jamais été amoureuse et a toujours mis une distance entre elle et les hommes. Pourtant, elle va tomber rapidement sous le charme de l’autre nouveau de l’équipe, le bleu. Amateurs de coup de foudre, préparez-vous. D’autant qu’Owen est un vrai gentil et saura séduire la jeune femme. La relation entre nos deux personnages est vraiment mignonne et même si l’attirance est là, elle n’ira pas trop vite au démarrage. Il faut dire qu’une relation entre collègue ce n’est clairement pas dans les objectifs de Cassie.
 
Enfin, troisième dimension de l’histoire, la relation mère/fille. Car si Cassie déménage pour venir aider sa mère, ce n’est pas de guetté de cœur. Je ne vous dirais rien à ce sujet si ce n’est que l’autrice aborde de nombreux sujets difficiles tels que la maladie, le pardon, la dépendance ou encore le deuil.
 
Le jour où mon cœur a pris feu démarre doucement mais surement. Comme je vous le disais au début, les premiers chapitres ont eu du mal à m’accaparer mais ensuite, je n’ai pas pu poser mon livre avant de l’avoir fini. J’ai été assez surprise par les émotions qui m’ont à des moments clés bouleversées. Je ne m’y attendais pas du tout. D’autant que quelques longueurs subsistent durant le récit. Certains passages trainent un peu en longueur et cassaient un peu le rythme de l’histoire. Heureusement, l’ensemble est fluide et se lit rapidement. Enfin, la fin m’a vraiment plu et je trouve que l’autrice a su finir son histoire comme il fallait.
 
En conclusion, malgré un début difficile et quelques points négatifs, j’ai passé un bon moment de lecture avec Le jour où mon cœur a pris feu. Cassie est une jeune femme courageuse, méritante et surtout forte. Elle ne lâche rien du début à la fin et saura se faire une place dans son unité. J’ai aimé sa détermination. La romance est vraiment belle et la relation mère/fille touchante. A découvrir sans attendre !
 
Le Jour où mon cœur a pris feu - Katherine Center
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 19/04/2021 16:50

Pour une fois des relations mère-fille harmonieuse et un titre qui comme tu le dis est très attirant. Je vais finir par me laisser tenter :)

Carole94p 19/04/2021 19:04

On est plus sur une relation tendue au démarrage mais je trouve cela d'autant plus beau qu'elle évolue au fil des chapitres pour aboutir à quelque chose de si touchant.