Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chronique des Bridgerton, tome 4 : Colin - Julia Quinn

La Chronique des Bridgerton, tome 4 : Colin - Julia Quinn
 
La Chronique des Bridgerton, tome 4 : Colin - Julia Quinn
Série : La Chronique des Bridgerton
Titre : Colin (tome 4)
Auteur : Julia Quinn
Edition : J'ai Lu
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture.
La Chronique des Bridgerton, tome 4 : Colin - Julia Quinn
 
Ma chronique
La Chronique des Bridgerton, tome 4 : Colin - Julia Quinn
J'ai adoré !
 
Pas moins de 24h après ma lecture du tome 3 de La chronique des Bridgerton, me voilà de nouveau pour vous parler du tome 4 sur Colin et... Pénélope. Deux personnages que j'adorais déjà dans les tomes précédents (mais aussi dans la série). Dire que j'étais pressée de lire celui-ci serait un euphémisme. Concrètement, j'aurais pu le finir la suite dernière, vu qu'il ne me restait que cent malheureuses pages mais... mes yeux refusaient de rester ouverts et j'ai senti que le récit allait prendre ce dernier virage avant la fin alors j'ai posé mon livre et n'est pas fermé l'œil pour autant, impatiente de pouvoir finir ma lecture. On se serait cru la veille de Noël.
 
Bref, ce tome 4 de La chronique des Bridgerton me faisait cruellement envie depuis que j'avais fais la connaissance de ses personnages. Et autant vous dire que mes attentes avaient dépasser le stade du raisonnable. Je me faisais même la réflexion qu'il pourrait peut être me décevoir... Autant vous l'avouer de suite, j'ai littéralement ADORE ma lecture ! Je crois qu'on est passé à peu de chose du coup de cœur. A l'image du second tome sur Anthony et Kate, celui-ci est une véritable bouffée d'air frais. L'humour est présent et les émotions sont également de la partie.
 
Je vais d'ailleurs faire une petite aparté concernant la série. Amis lecteur, si tu n'as pas vu la saison 1, ne lis pas les deux paragraphes suivants. Maintenant que j'ai lu ce quatrième tome. Je trouve dommage que la série nous ait ajouté l'histoire de Marina (et donc Colin), car celle-ci n'existe pas dans le roman et surtout, je trouve que cela entrave le personnage de Colin qui n'a jamais été trop empressé auprès des demoiselles. L'image de la série est donc quelque peu fausse. D'autant que celle-ci nous laisse penser que Pénélope et lui sont bien plus proches que dans le livre. 

Autre point que je regrette dans la série, et cette fois-ci il est question de Pénélope, est qu'on sait qu'elle est Lady Whistledown, à la fin de la saison 1. Je trouve dommage de ne pas avoir maintenu le suspense, tout comme les livres, jusqu'à son histoire à elle... Quelque part, je trouve que cela gâche le suspense du livre sur ce point.
 
Revenons-en à nos moutons !
 
Colin Bridgerton est un personnage que j'affectionnais tout particulièrement. Il est gentil, drôle, constamment affamé !, et surtout assez mystérieux. Car finalement, ses nombreux voyages ont fait qu'il n'était pas toujours présent. Du moins dans les romans.  Colin est un personnage parfait, du moins en apparence. Il ne fait jamais un pas de travers, a toujours invité les demoiselles aux bals qui restaient sur le côté et sait faire preuve de galanterie. Mieux encore, en sa présence, chaque personne se sent de suite à l'aise. Pourtant, lui aussi a bien des envies et il sait également que Pénélope Featherington ne fait pas partie de ses plans, aussi gentille soit-elle. On découvre une autre facette de sa personnalité, moins parfaite mais toute aussi intéressante.
 
Pénélope, de son côté s'est faite une raison. Depuis sa rencontre avec Colin le frère de sa meilleure amie, elle rêve qu'un jour il la remarque. Aimer secrètement Colin Bridgerton a toujours été son quotidien et à 28 ans, elle sait que désormais, rien ne pourra réaliser ce rêve de jeune fille. Elle s'est faite une raison et chaperonne sa jeune sœur dans les soirées mondaines. Alors quand Colin est de retour à Londres pour la saison et que l'identité de Lady Whistledown semble intéresser tout ce beau monde, les deux "amis" vont se rapprocher...
 
Dire que je me suis de suite attachée à Pénélope serait mentir. En vérité, je l'ai apprécié bien avant d'avoir son point de vue. J'aime son personnage, le fait qu'elle ne colle pas tout à fait aux demoiselles clichées que l'on a déjà croisées, à sa gentillesse hors du commun, son humour et son petit grain de folie. Elle est intelligente, ne rabaisse pas les autres et est souvent critiquée. Sa fragilité et son "innocence" font d'elle une héroïne attachante et émouvante. Quelque part, je me suis bien plus identifiée à elle qu'aux précédentes héroïnes et ça aussi, ça joue beaucoup. Elle est bien décidée à se contenter de la vie qu'elle a, quitte à être une vieille fille, sans mari. Heureusement, elle peut conter sur le soutien sans faille d'Eloise, sa meilleure amie. Et je dois dire que je suis toujours aussi fan de cette dernière et de sa répartie. Mais ça, cela sera pour le tome suivant. Pénélope et Eloise ont une amitié sincère, forte et vraiment belle.
 
La romance entre nos deux personnages est loin d'être gagnée. Contrairement à ce que laisse penser la série, dans les romans, c'est même tout l'inverse. Et pour cause, Pénélope n'a jamais oublié les paroles de Colin ce jour-là. 
 
« - ... et je n'ai certainement pas l'intention de ma marier avec
Pénélope Featherington ! »
 
Leur relation évolue donc doucement mais surement. C'est d'ailleurs ce que je préfère. Car l'autrice prend le temps de faire évoluer ses personnages, leurs sentiments et surtout les actes qui en découlent. Cela parait totalement plausible et réaliste et surtout, cela donnera une relation tellement plus belle et forte. Car avant d'être un couple, nos deux héros vont être amis, confidents et surtout acolytes de plaisanteries et de gourmandises. J'ai également beaucoup apprécié le recul qu'à Pénélope sur Colin. Bien sur, elle a toujours aimé le Colin qu'elle pensait connaître, mais elle va se rendre compte de sa personnalité, son caractère et ça, c'était vraiment intéressant de la voir confronter les deux.
 
Préparez-vous à en prendre pleins les papilles, nos deux personnages et surtout Colin, pense bien plus à leurs estomacs qu'à la discussion. Ce qui donnera d'ailleurs de nombreux passages hilarants et qui donnent le sourire. Et le sourire, nous allons l'avoir pendant tout le roman. La chronique des Bridgerton c'est aussi ça, cette ambiance familiale, décontractée avec son lot de plaisanteries et piques en tout genre. Tout le monde en prend pour son grade. C'est ce que j'appelle une lecture « Feel Good », parce que lorsque je le lis ce genre de roman, je me sens bien, j'ai le sourire et j'ai envie de ça ne s'arrête jamais.
 
« — Monsieur Bridgerton !
Tous deux se figèrent. Ils connaissaient cette voix. Tout le monde la connaissait.
— Sauvez-moi, gémit Colin.
Jetant un coup d'œil par-dessus son épaule, Pénélope reconnut la redoutée lady Danbury qui fendait la foule, et frémit lorsque son inséparable canne atterrit sur le pied d'une malheureuse jeune femme.
— Peut-être parle-t-elle d'un autre M. Bridgerton? suggéra Pénélope. Après tout, vous êtes un certain nombre, et...
— Dix livres pour vous si vous restez à mes côtés, lâcha-t-il.
Pénélope émit un hoquet de surprise.
— Ne soyez pas stupide, je...
— Vingt.
— Tope là ! répondit-elle, amusée. 
»
 
Ce quatrième tome de La chronique des Bridgerton, c'est aussi beaucoup d'émotions. Comme je vous le disais plus haut, Pénélope est un personnage tout en sensibilité. Et autant vous dire que ses paroles ont raisonnés en moi comme jamais. Ce qu'elle a traversé au fil des années, en n'étant pas à l'image des jeunes femmes de l'époque, avec ses quelques kilos en plus, les robes de couleurs hideuses et cette concurrence constante entre toutes ces demoiselles l'ont bien souvent blessée et faite souffrir. Alors oui, Julia Quinn, joue également sur la corde sensible avec une héroïne aussi touchante que Pénélope. Plusieurs fois, les larmes me sont venus et ce n'est pas passé à grand chose pour que les vannes soient ouvertes.
 
Enfin, le mystère Lady Whistledown touche à sa fin. Comme je vous le disais plus haut, la série a gâché cet aspect de l'histoire, dans le sens où je connaissais donc l'identité de cette dernière. Je ne suis absolument pas déçue de qui se cache derrière ce pseudonyme, et cette plume. Loin de là. J'ai même beaucoup apprécié la tournure des événements et ce, jusqu'à la toute dernière page.
 
Le mot de la fin est une fois encore pour cette joie de suivre tous nos personnages au fil des tomes. Je prends toujours autant de plaisir à suivre chacun des Bridgerton, mais aussi de tout ceux qui gravitent autour d'eux. Je pense également à Lady Danbury ou Felicity. Avec eux, on se sent comme à la maison !
 
En conclusion, j'ai adoré ce quatrième tome de La chronique des Bridgerton. C'était drôle, émouvant, assez surprenant et surtout vraiment addictif. Ce quatrième tome se place sans aucun doute à la première place exæquo avec le tome sur Anthony et Kate. Je délibère encore avec moi-même pour savoir qui des deux a été le meilleur ! Il faut dire que je n'étais à pas grand chose du coup de cœur avec Pénélope et Colin... En écrivant cette chronique, je pense pouvoir dire que finalement, ils les surpassent ! Je n'ai qu'une envie, qu'on soit déjà en main pour la suite !
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Perso j'ai délibéré il y a longtemps, c'est MON tome préféré et oui, la série ne fait pas la part belle à Colin, le rendant franchement ridicule...
Répondre
C
Haha ! J'ai fini par tranché, c'est le meilleur des 4 ! Hâte de lire la suite.
Mais oui, je comprends pas trop certains choix pour la série du coup..