Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les oubliés de Noël - Manon Kaljar

Les oubliés de Noël - Manon Kaljar
 
Les oubliés de Noël - Manon Kaljar
Titre : Les oubliés de Noël
Auteur : Manon Kaljar
Edition : Hugo Roman
 
Les oubliés de Noël - Manon Kaljar
 
Ma chronique
Les oubliés de Noël - Manon Kaljar
Je suis mitigée
Après avoir lu deux romances de Noël qui m'ont vraiment beaucoup plu, je me suis autorisée une dernière petite romance de Noël pour finir la saison. Il faut dire que Février est déjà là et je suis encore un peu dans ma bulle. Je misais donc tout sur cette dernière lecture, pour, le temps de quelques pages, penser à rien d'autres qu'à Noël et à l'esprit festif.
 
Je ne savais pas grand chose des Oubliés de Noël, si ce n'est qu'il avait beaucoup fait parlé de lui en décembre. Sa couverture gourmande et son résumé m'ont donné envie d'en savoir plus. Dans Les oubliés de Noël, nous suivons Elliott, bénévole dans une association qui apporte aide et repas aux sans-abris, celui-ci a du se forger une carapace. Et pour cause, entre sa famille, son passé et le quotidien de ces gens dans le besoin il n'est pas question de flancher. Pourtant, il va croiser le chemin de Cassiopée, une star reconnue et plus rien ne sera pareil.
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai été assez surprise de n'avoir que le point de vue d'Elliott. Une bonne surprise car finalement je trouve ça d'autant plus original. Elliott est un personnage assez mystérieux. On découvre au fil des pages qu'il a la charge de sa nièce mais on ne sait pas encore comment il en est arrivé là. Comment a-t-il perdu ses parents, qui est-il réellement et que s'est-il passé pour qu'il vive si enfermé. J'ai plutôt bien accroché à son personnage, que j'ai trouvé vraiment altruiste et investi dans cette association.
 
L'association est l'un des points forts de cette histoire. Je ne vous cache pas que j'ai été assez dérouté de ce qui se dégageait au début de ma lecture. Je voulais du festif, de la bonne humeur et finalement, c'était bien plus triste et réaliste que je ne le pensais. Elliott est chaque jour au contact des sans-abris. La misère, le froid, l'isolement, la honte, tant de sentiments que l'on va découvrir à travers ces personnages que l'on va croiser au détour de quelques pages. L'autrice a montré la réalité dans Les oubliés de Noël et j'ai trouvé ça vraiment bien. D'ailleurs, le travail de bénévole que fait Elliott et les autres fait vraiment partit de l'histoire. Ce n'est pas juste pour planter le décor. Non, durant toute l'histoire, Elliott ne manquera pas de penser, agir pour les sans-abris. Finalement, je dirais même que cela passe même au delà de la romance.
 
Parlons donc de la romance. Sur ce point, je suis très perplexe. Pour tout vous dire, je m'interroge encore à son sujet. Mais avant d'entrer dans le sujet, il est essentiel que je vous parle de Cassiopée. Cassiopée est une héroïne à laquelle je n'ai absolument pas accroché. Pour tout vous dire, quand je me suis rendue compte de cela, au début du roman, je me suis faite la réflexion que finalement, il valait mieux que je n'ai pas son point de vue. En lisant quelques avis après ma lecture, je me suis dis que nous n'avions pas du tout le même ressenti. Cassiopée m'a agacé la majeure partie du temps. Je n'ai ni aimé son côté starlette, ni même son caractère. Je n'ai pas non plus accroché à son côté donneuse de leçon avec la nièce d'Elliott. Elle ne m'a pas touché et m'a laissé de marbre...
 
Alors du coup, difficile d'apprécier la romance à sa juste valeur quand on est à ce point insensible à l'un des personnages. D'autant que la romance met ENORMEMENT de temps à se mettre en place. Il n'y a pour ainsi dire de la romance qu'à la fin du roman. Et sur presque 600 pages, c'est assez tardif (de mon point de vue). Elliott et Cassiopée passent leur temps à se disputer, se juger et j'en passe. Même Elliott, qui m'a pourtant bien plu, m'a agacé par moment. Du coup, leur histoire ne m'a pas faite rêver...
 
Enfin, l'ambiance du roman. Je l'avoue, avec un titre comportant le mot "Noël" j'en attends beaucoup. Trop sans doute ? Puisque je suis une fois encore, à contre courant des avis. Alors oui, il y a quelques scènes de Noël à proprement parlé (après avoir passé un tiers du roman), mais trop peu à mon goût. Finalement, je me suis davantage sentie triste que joyeuse durant ma lecture des Oubliés de Noël. Je ne dis pas que le côté dramatique de l'histoire n'est pas bon, au contraire, c'est un des éléments que j'ai le plus apprécié. Mais si j'aime les romances de Noël, c'est aussi pour avoir le sourire aux lèvres... Et ici, ce n'est que 20% du temps, et ça, à la toute fin.
 
Du coup, j'ai terminé ma lecture assez perplexe. Je tourne et retourne ça dans ma tête depuis que je l'ai fini hier. Avec le recul, je me dis que j'ai sans doute du passer à côté de cette lecture car je ne sais pas quoi en penser. Je suis partagée entre le fait que j'ai aimé les sujets abordés et des personnages qui ne m'ont pas tant convaincu que ça. Le roman est certes développé mais de nombreux chapitres trainent en longueur. Des longueurs qui cassent un peu le rythme de l'histoire. Globalement, je reste donc sur ma faim. J'avais sans doute un peu trop d'attente pour cette lecture, dommage... Je ne doute pas qu'elle plaira à beaucoup d'autres, mais elle n'était pas faite pour moi.

Les oubliés de Noël - Manon Kaljar

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article