Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Northanger Abbey - Jane Austen

Northanger Abbey - Jane Austen

 

Northanger Abbey - Jane Austen
Titre : Northanger Abbey
Auteur : Jane Austen
Edition : Hugo Roman
Merci à l'Editeur pour cette lecture
Northanger Abbey - Jane Austen
 
Ma chronique
Northanger Abbey - Jane Austen
J'ai aimé
Une fois n'est pas coutume, je découvre un autre roman de Jane Austen. Je continue dans ma lancée de lire plus de classiques et élargit un peu mes genres de prédilection. Jane Austen est sans doute l'autrice que j'affectionne le plus en classique et je ne pouvais donc absolument pas passer à côté avec la sortie de cette nouvelle édition en poche chez Hugo Roman ou encore celle de chez Romans Eternels.
 
Northanger Abbey ou L'abbaye de Northanger est une roman publié de façon posthume. Il nous retrace un petit bout de la vie de la jeune Catherine Morland, dix-sept ans, lectrice de romans (notamment gothiques). Jusqu'alors peu incline à se comporter comme une "demoiselle", la jeune Catherine va entrer dans le monde et se prêter au jeu des sorties mondaines. Mais toutes ses rencontres ne seront pas forcément de bonne augure.
Lorsque j'ai commencé ma lecture de Northanger Abbey, j'ai été assez dérouté par les choix pris par Jane Austen. En effet, le style de narration ne m'a pas tant convaincu que cela. Et après réflexion et recherches, tout cela s'explique par le fait qu'il s'agit de l'un de ses premiers romans. On sent alors que l'autrice n'a pas encore son propre style et s'essaye à plusieurs narrations. Ici, il lui arrive de prendre la parole dans son récit ou encore d'utiliser le discours indirect. Ce mélange peut parfois perturber le lecteur (du moins ça a été mon cas) et casser un peu le rythme de celle-ci.
Je ne vous cache pas que la première partie du roman m'a paru assez lente. Premièrement par le style de narration mais aussi par l'arrivée tardive d'un certain personnage (Henry Tilney). Catherine Morland va faire ses premiers pas à Bath sous la houlette d'Isabelle et John Thorpe, qui eux, ont bien l'habitude des subterfuges et manigances en tout genre. Sans entrer dans les détails, cette première partie de l'histoire met en avant le fait que Catherine, tout juste 17 ans est assez naïve et va devoir ouvrir les yeux sur le monde qui l'entoure. Fort heureusement, elle va faire des rencontres bien plus intéressantes et épanouissantes notamment pour elle.
 
Fan de littérature, elle va défendre ses goûts et montrer que l'imaginaire est tout aussi important. D'autant qu'à l'époque, les romans ne sont pas très bien vus et encore moins le genre qu'elle lit. Mais Jane Austen, à travers le personnage de Catherine va mettre en avant les biens-faits de la lecture et prouver que cela peut aider à s'émanciper de l'influence des autres et faire ses propres choix.
 
Northanger Abbey se veut assez humoristique. Les notations de Jane Austen bien sur mais aussi et surtout en se moquant des mondanités et de leur côté superficiel. C'est aussi un bon moyen de montrer que Catherine est encore jeune et naïve et se croit - parfois - en plein roman gothique et cherche l'étrange là où il n'y en a pas. 
 
Northanger Abbey c'est aussi un récit qui met en avant les différences sociales et notamment avec le Général Tilney et Henry. Ainsi, il y a toute une opposition entre le moderne et riche Général et les choix de vie d'Henry et son presbytère en pleine campagne. D'ailleurs, l'argent est au coeur des pensées de bon nombre de personnages alors que Catherine n'y pense pas une seconde. 
 
Globalement, Northanger Abbey est une lecture agréable. Les pages défilent sans problème, malgré un début assez déroutant. Catherine est une héroïne qui gagne en intérêt au fil des pages tout en s'émancipant des idées des autres. Ce n'est en revanche pas mon préféré de Jane Austen car il me manquait ce petit truc en plus qu'ont les autres romans. 
 
Northanger Abbey - Jane Austen
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Steven 08/01/2021 13:14

Même si comme toi j'ai ressenti les hésitations de ce premier travail, j'ai malgré tout adoré cette lecture qui m'a donné envie de tester le genre gothique.