Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il était un rêve - Liz Braswell

Il était un rêve - Liz Braswell
 
Il était un rêve - Liz Braswell
Titre : Il était un rêve
Auteur : Liz Braswell
Edition : Hachette Heroes
Collection : Twisted Tales
 
Il était un rêve - Liz Braswell
 
Ma Chronique
Il était un rêve - Liz Braswell
J'ai aimé
Après avoir découvert Ce rêve bleu et Histoire éternelle, j'ai jeté mon dévolu sur Il était un rêve, sur La belle au bois dormant. Je dois dire que ce conte est l'un de ceux que je connais le moins. Il faudrait sans doute que je le relise ou le regarde de nouveau, car à ma lecture de Il était un rêve, je n'avais en tête que les éléments principaux. Cela tombait plutôt bien que cette réécriture de Liz Braswell soit aussi différente que la version originale.
 
Et si la Belle au bois dormant ne s'était jamais réveillée ? Et si le Prince avait lui aussi sombré dans le sommeil lorsqu'il tenta de la réveiller d'un baiser ? Telle est l'histoire d'Il était un rêve. Dans cette réécriture de La belle au bois dormant, Aurore (ou Aurore-Rose) n'est pas seulement une princesse en détresse qui attend sagement que son prince vienne la sauver. Non, dans Il était un rêve, Aurore est actrice de l'histoire, du moins dans la seconde partie de l'histoire.
 
Au début d'Il était une rêve, Aurore vit au château, en compagnie de Maléfique. Ses parents l'ont abandonné, trahi, et Maléfique est désormais la Reine. Confinée dans le château, Aurore a tout de même des doutes qui s'immiscent petit à petit. Des questions qu'elle se posera d'ailleurs tout au long de l'histoire. Pourquoi a t-elle été abandonné, pourquoi ne peuvent-ils pas sortir du château, pourquoi Maléfique est aussi énigmatique sur de nombreux sujets... Cette partie se déroulant dans un rêve est à la fois vraiment bien pensé de la part de l'autrice, Liz Braswell et en même temps, assez déroutant. Tout en conservant les bases de l'histoire, l'autrice ajoute sa touche personnelle. Plus sombre, plus complexe et surtout bien plus approfondi dans la psychologie des personnages.
 
Pourtant, je l'avoue, cette première partie m'a paru assez longue. Il faut dire qu'Aurore est un brin agaçante. Elle est naïve à l'extrême, jamais satisfaite de personne et surtout à des réactions parfois disproportionnées. Ces traits de caractère sont sans doute voulus, pour montrer l'évolution de la jeune fille au fil des chapitres. Mais je l'avoue, ce n'était pas de tout repos.
 
Fort heureusement, Aurore finit par ouvrir les yeux, notamment sur Maléfique et sort du château. Elle va rapidement tomber sur Philippe, son promis. Et je dois dire que j'ai été agréablement surprise par son personnage. Il se montre patient, attentif et franchement adorable. Il est un vrai pilier pour Aurore, tout en la laissant être sur le devant de la scène. Comme je vous le disais au début, Aurore n'est plus seulement une princesse à sauver, non, elle devient l'héroïne qu'on attendait tous. Bien sur, l'amour entre eux est évident, bien que Aurore donnera du fil à retordre à Philippe. J'avoue que j'aurais voulu un peu plus d'amour entre eux... mais bon.
 
Côté intrigué, toute l'histoire repose sur le fait de sortir du rêve dans lequel Maléfique a envoyé tout le monde. Pour cela, Aurore doit prendre conscience de ce qu'elle est, ce qu'elle peut faire ou ne pas faire. Une évolution intéressante et des questions que l'on se posaient durant toute la première partie auront leurs réponses. Rebondissements, pièges machiavéliques, nos deux héros vont devoir redoubler d'efforts et surtout de courage pour arriver à la fin de leur quête. J'ai été cependant assez étonnée que Maléfique ne soit pas davantage présente (en personne). Mais après tout, cela permet de découvrir davantage le personnage d'Aurore, des trois fées et de Philippe.
 
En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Il était un rêve. Une réécriture bien plus sombre, plus complexe et plus adulte que l'histoire de Disney que l'on connait tous. Dans l'ensemble, je dirais que c'était une bonne surprise même si le récit souffre de quelques longueurs dans le début. En revanche, Liz Braswell nous offre un beau final pleins de rebondissements.
 
Il était un rêve - Liz Braswell
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pommy 03/02/2021 13:22

Ce titre me tente beaucoup et ton avis me donne d'autant plus envie :)