Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sex Not Love - Vi Keeland

Vi Keeland
 
Sex Not Love - Vi Keeland
Titre : Sex Not Love
Auteur : Vi Keeland
Edition : Hugo New Romance
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture 
Sex Not Love - Vi Keeland
 
Ma chronique
Vi Keeland
Je n'ai pas aimé
Cela fait plusieurs jours que je reporte le moment de faire ma chronique mais arrive un moment où il est temps de se mettre un coup de pied au... et de prendre le taureau par les cornes. Bizarrement, les chroniques sur des lectures qui ne m'ont pas plus c'est tout ou rien.  Soit je vais pouvoir sortir tout ce que j'ai à dire sur le roman de suite après l'avoir fini soit je vais tellement y aller à reculons que je n'ai finalement pas grand chose à dire dessus... 
 
Sex not love fait parti de cette catégorie. J'ai tellement repousser le moment de rédiger cette chronique que finalement, celle-ci risque d'être courte car j'ai occulté une bonne partie du récit pour rapidement passer à autre chose. C'est malheureux, mais cela arrive.
 
Sex not love c'est donc l'histoire de Natalia et Hunter. Et comme le titre l'indique, entre eux c'est sexe, sexe et sexe. Leur relation ou plutôt leur absence de relation les arrange bien mais come à chaque fois, cela ne va pas durer et ils vont finalement passer à autre chose.
 
Alors oui, je sais, avec un titre comme celui-ci, il faut s'attendre à des scènes de sexe à gogo... Et je sais que cela m'agace de plus en plus en romance lorsque l'histoire se compose de plus de 50% de scène de sexe... et visiblement, je n'ai toujours pas compris la leçon mais que voulez-vous, il y a des auteurs pour lesquels j'aime prendre le risque et voir ce que cela va donner. Car je sais que Vi Keeland a toujours des histoires avec de l'humour... et moi j'aime bien cela... Mais promis, celui-ci sera mon dernier car le constat est sans appel...
 
Le hic avec ce roman, c'est que s'il n'y avait eu que les scènes de sexe de trop, l'histoire aurait pu me plaire mais là, je n'ai ABSOLUMENT pas accroché aux personnages. Hunter représente à lui tout seul les clichés du gars qui se sait beau et use de tous ses charmes pour faire craquer la demoiselle. Et je trouve que son approche vis-à-vis de Natalia vire presque au harcèlement. Je n'y vois absolument pas de quoi apprécier sa technique de drague... De son côté Natalia, bien que ferme sur ses intentions, ne m'a pas vraiment convaincu... Honnêtement, elle cède bien trop vite à mon goût.

Alors oui, passé plusieurs chapitres l'histoire devient plus intéressante et d'autres sujets arrivent avec notamment la maladie mais... je m'étais déjà faite un avis sur les héros et franchement même un miracle n'aurait pas pu avoir lieu... J'ai la sensation que l'histoire n'avait finalement pas grand chose d'original et l'humour auquel je m'attendais n'était pas au rendez-vous... 
 
D'une façon générale je dirais que l'histoire avait tout pour me plaire, car même si le début n'est que sexe, la suite l'est moins, mais quand on accroche pas aux personnages il est difficile d'apprécier sa lecture. Je suis restée sur ma faim avec Sex not love et sais que dorénavant Vi Keeland plaira à d'autres mais je m'arrêterais ici pour ses futurs romans.
 
Le Gang des Prodiges, tome 3 : Supernova
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article