Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold

À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold
 
 À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold
Titre : À la vie, à l'amour
Auteur : Justin A. Reynold
Edition : Pocket Jeunesse
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
 
 À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold
 
Ma chronique
À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold
J'ai aimé.
Aujourd'hui, je vais faire appel à vos souvenirs lointains en espérant que vous voyez de quoi je parle car sinon, je vais me sentir encore plus vieille que je ne le suis. Quand j'ai pris connaissance de quoi allait traiter A la vie à l'amour, j'ai de suite pensé à Un jour sans fin (film avec Bill Murray de 1993) dans lequel celui-ci revit la même journée pendant des lustres dans le but de corriger quelque chose. Et plus récemment, on peut également penser au roman de Lauren Oliver Le Dernier Jour de ma vie qui a été adapté, (bien loin d'être joyeux). Honnêtement, le schéma de la boucle temporelle dans laquelle un héros/héroïne revit sans cesse la même journée (ou la même période) est quelque chose que j'aime beaucoup et donc j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de découvrir dans quoi allait nous embarquer l'auteur avec A la vie, à l'amour.
 
Entrons maintenant dans le vif du sujet. Personnellement, le titre m'a convaincu de lire ce roman. J'étais très intrigué par ce jeu de mot (à la vie, à la mort/l'amour) et j'avais vraiment hâte de savoir de quoi il retournait. Pour tout vous dire, lorsque j'ai commencé ma lecture, je ne savais absolument pas dans quoi je m'embarquais si ce n'est qu'il y avait une boucle temporelle et deux personnages qui tombent amoureux.
 
Jack, notre héros a toujours été un PRESQUE. Presque le premier de sa classe, presque un roi, presque sortit avec sa meilleure amie. Vous l'aurez compris, c'est l'ado classique. Ni le populaire, ni le ringard de service qui ne connait personne. Il aimerait que cela change et surtout réussir à avouer à sa meilleure amie qu'il l'aime en secret depuis toujours... Mais ça c'est de loin le plus dur. Car elle est déjà en couple et avec son autre meilleur ami... Force de constater qu'ils vont bien ensemble, Jack prend son mal en patience et accompagne Jillian (alias la meilleure amie) pour visiter une université. Et contre toute attente, il va faire une rencontre qui va changer sa vie. Kate. Elle n'a pas sa langue dans sa poche, ni même de filtre et dit clairement ce qu'elle pense. Sauf que rien ne va se passer comme prévu et Jack va revivre leur rencontre... encore et encore.
 
Autant, j'ai apprécié Kate et son côté mystérieux. Il faut dire que ne pas avoir son point de vue, ajoute vraiment du mystère à son personnage. Il est difficile de la cerner. Elle reste assez évasive la concernant et se concentre essentiellement sur le présent. Autant, je suis un peu plus sur la réserve concernant Jack. Bien sur, on s'attache un minimum à lui. Etant notre héros et ayant ses pensées en boucle, c'est inévitable. Pourtant, quelques unes de ses réactions m'ont embêté. Parfois égoïste, parfois généreux, finalement, on sent qu'il est jeune et notamment en terme de maturité. Il faut dire qu'à revivre ces mois en compagnie de Kate ne facilite pas les choses.
 
Car vous l'aurez compris, dans A à la vie, à l'amour, nous suivons Jack dans sa boucle temporelle. Il revit les quelques mois qu'il passe avec Kate mais toujours avec la même fin à leur histoire, la mort de Kate. Que ce passe t-il ? Pourquoi se retrouve t-il de nouveau dans le passé et surtout, pourra t-il sauver Kate ? Telle est la question. Du coup, dans chacune de ses versions nous sommes face à un Jack parfois enthousiaste à l'idée de pouvoir tout recommencer, parfois défaitiste, parfois totalement obsédé ou encore pas du tout attentif à ceux qui l'entoure.
 
Si j'ai trouvé ça assez entrainant et vraiment sympa à suivre, l'histoire n'est pas si joyeuse que cela au contraire. C'était bien plus triste que je ne le pensais et j'avoue qu'en ce moment, je suis plutôt en quête de lectures qui me font du bien au moral. Mais ce qui m'a le plus "dérangé (bien que ce ne soit pas vraiment le terme qui représente le mieux ce que je ressens) c'est que les retours dans le temps sont intéressants, dans le sens où on en apprend toujours plus mais cela devient assez répétitif. Dans un roman, je trouve que c'est dur de rester à fond jusqu'au bout. A vrai dire, je pense que A la vie, à l'amour serait parfait à l'écran ! En tout cas, je pense que les émotions seront d'autant plus fortes et l'histoire dynamique.
 
Quoiqu'il en soit, j'ai passé un bon moment de lecture. J'ai été assez surprise des choix de l'auteur et me suis tout de même laisser embarquer dans l'histoire le temps de quelques pages. Jack et Kate sont mignons à suivre et leur histoire a de quoi séduire le lecteur.
 
À la vie, à l'amour - Justin A. Reynold
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

manou 09/12/2020 08:04

Une histoire triste mais qui m'intéresse beaucoup pour plus tard car moi aussi j'ai besoin de lectures un peu plus gaies en ce moment...Merci pour ta présentation