Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Merciful Crows, tome 1 : La Voleuse d'os - Margaret Owen

Merciful Crows, tome 1 : La Voleuse d'os - Margaret Owen
 
Série : Merciful Crows
Titre :  La Voleuse d'os(tome 1)
Auteur : Margaret Owen
Edition : Pocket Jeunesse
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire Les Frères Gamble, Tome 3 : Garde du corps et quiproquos
 
Ma chronique
Margaret Owen
J'ai beaucoup aimé !
 
Merciful Crows m'a de suite intriguée avec son titre et son résumé. Il faut dire que "La voleuse d'os" a de quoi laisser le lecteur s'interroger sur sa signification. Le résumé nous donne quelques pistes sans pour autant en dévoiler trop.
 
Dans ce premier tome de Merciful Crows, nous suivons Fie, une jeune femme qui fait partie des Corbeaux, la caste la plus basse de Sabor. Son clan est rejeté de tous et considéré comme des animaux, voire même encore moins. Pourtant, leur rôle est essentiel pour la survie de Sabor tout entier, car c'est eux, qui se charge des pestiférés. Constamment sur les routes, ils se chargent de mettre fin aux souffrances et ensuite les brûler. Lors d'une de leur mission, ils vont tomber sur le Prince et son garde, censés être mort... Et pourtant, ils sont bel et bien vivants.
 
Le début de l'histoire est complexe car l'auteure nous plonge directement dans son récit. Il n'y a pas spécialement d'explications sur les castes ni sur les personnages du coup on a du mal à s'attacher à eux dès le début.
 
Fie est une héroïne mystérieuse. On a du mal à la cerner. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle est loyale aux Corbeaux et son clan et qu'elle s'apprête à devenir cheffe. Elle ne manque pas de courage et surtout nourrit une rancœur vis-à-vis des autres castes. Fie en veut beaucoup aux autres castes. Elle pèse le pour et le contre dans sa tête. Elle voudrait montrer aux autres que si les Corbeaux le voulait ils pourraient se soulever contre eux.
 
Sa mission est assez glauque puisque elle doit aller récupérer les corps des personnes malades de la peste. En effet, il semblerait que seule sa caste semble échapper à la maladie du coup bien qu'il soit rejetée est considéré comme des animaux par les autres casques c'est à eux que toutes les castes font appellent lorsque la peste est là.
 
Chaque fois qu'un feu est déclenché les Corbeaux doivent se rendre sur les lieux et faire preuve - ou non - de pitié. Parfois en égorgeant les malades de la peste pour abréger leur souffrance pour ensuite les emmener et les brûler. En échange ils demandent une offrande parfois il s'agit de nourriture, d'animaux, de vêtements et d'autres fois il s'agit de dents. En effet les dents qu'ils arrachent conservent les pouvoirs de l'individu. Ces dents sont plus que précieuses puisque les pouvoirs peuvent leur permettre de se sortir du danger.
 
Lors de leur mission les Corbeaux vont venir récupérer les corps du prince et de son garde mais au dernier moment ces derniers, censés être morts vont se réveiller et demander leur aide. Un accord entre les Corbeaux et les deux seigneurs qui pourrait bien changer la donne. Car si les intentions du Prince sont de renverser la Reine, celle-ci va vite s'en rendre compte et mettre ses sujets à leur poursuite.
 
Concrètement le lecteur n'est pas épargné car l'entrée en matière est assez glauque. L'auteure n'y va pas par quatre chemins et nous plonge dans son univers assez difficilement. Bien que dans le camp des Corbeaux, il n'est pas évident de deviner les intentions de chacun. Ils sont traités comme des esclaves, comme des moins-que-rien et peuvent être tuer juste parce qu'ils ont ouvert la bouche. Une tension est de suite palpable et insuffle celle-ci au lecteur.
 
Au fil des pages on va comprendre en quoi consiste les castes et les dons mais aussi en apprendre plus sur les personnages. Notamment le Prince qui est assez égoïste mais change au fur et à mesure. Il va se montrer tout de même assez courageux bien que toujours avec son air supérieur face aux Corbeaux. De son côté l'aigle alias Tavin le garde du corps, lui, semble cacher quelque chose. Il est très désinvolte et prend beaucoup de choses à la légère. Son but est de protéger le Prince, quitte à y laisser la vie. 
 
Entre Tavin et Fie, la tension monte. On sent que la relation va évoluer, cela reste assez prévisible. Pourtant on se laisse prendre au jeu. J'ai aimé leur relation, entre haine et amour. Un schéma que j'apprécie dans les romans. Cette "romance" ajoute un petit plus à l'histoire qui est assez sombre.
 
Ce premier tome de Merciful Crows nous plonge dans une course-poursuite. Il tient le lecteur en haleine jusqu'au bout. Notre petite bande se cache dans les forêts et fuit non seulement les Lauriers-rose mais également les Aigles envoyés par la Reine. J'ai d'ailleurs trouvé intéressant de les voir se découvrir, apprendre à se connaître. Car chacun d'eux avaient des préjugés sur les autres et va devoir accorder - ou non - sa confiance. L'auteure brouille les pistes avec brio concernant ce dernier point. Au fur et à mesure des chapitres on comprend toute l'étendue de l'univers et on apprécie pleinement l'histoire.
 
Je pense que si l'auteur avait davantage développer son début en nous expliquant dans quoi on s'aventurait mais aussi prendre le temps de développer davantage ses personnages alors j'aurais eu un coup de cœur.  Une chose est sûre Merciful Crows a de quoi surprendre son lecteur de par son univers et ses personnages car l'héroïne, Fie ne manque pas de courage et de force tout comme Tavin.
 
Je n'ai pas pu lâcher ma lecture de Merciful Crows avant de l'avoir terminé et quelle fin. Je n'avais qu'une envie mais je t'ai sur la suite il faut dire que la fin de ce premier tome a de quoi donner envie d'en savoir plus. Les révélations et rebondissements finaux m'ont énormément plus.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Audrey 22/05/2020 09:08

Je ne pensais pas que les débuts seraient aussi glauques, mais ça ne me déplaît pas :)

Carole94p 22/05/2020 11:25

Oui, ça surprend en effet !

Bernie 19/05/2020 18:59

La lecture doit être prenante je pense.

Carole94p 22/05/2020 11:26

Exactement ! :)