Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Liens du sang, Tome 1 : Un tempérament de feu

Les Liens du sang, Tome 1 : Un tempérament de feu
 
Série : Les liens du sang
Titre : Un tempérament de feu (tome 1)
Auteur : Helen Harper
Edition : Mxm Bookrmark (Collection Infinity)
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire Les Liens du sang, Tome 1 : Un tempérament de feu
 
Ma chronique
Les Liens du sang, Tome 1 : Un tempérament de feu
J'ai adoré !
 
Le mois dernier je découvrais enfin la plume de l'auteure, Helen Harper, avec le premier tome d'Ivy Wilde que j'avais tout simplement adoré. Ce mois-ci, je jette mon dévolu sur le tout dernier, Les liens du sang tome 1. J'avais déjà eu l'occasion de voir de très bons retours et en sachant à quel point j'avais aimé Ivy Wilde, j'y suis allée les yeux fermés pour celui-ci. Et comment vous dire à quel point on monte d'un cran en terme d’additivité !
 
Pour remettre les choses dans leur contexte, dans Les liens du sang, on suit Mack. Depuis toute petite, elle vit avec la meute de John, un métamorphe. La jeune humaine s'est rapidement fait acceptée par la meute (enfin presque par tous ses membres), mais sa nature doit restée secrète. Car si elle s'est jusqu'à maintenant bien débrouillée pour devenir un atout auprès de sa meute, avec son tempérament et son don pour le combat, elle n'est reste pas moins une humaine. Et lorsque l'Alpha va être tué, c'est toute la hiérarchie qui va débarquer pour faire la lumière sur ce problème et Mack pourrait bien être démasquée si elle ne fait pas attention... d'autant que le Seigneur Alpha Corrigan voit clair dans son jeu...
 
Dès les premières lignes d'Un tempérament de feu, je me suis laissée emportée par l'histoire. Il faut dire que moi et l'Urban fantasy ça fait deux, c'est un peu mon petit plaisir en cas de lecture mitigée. Le style d'Helen Harper a déjà fait ses preuves avec la série Ivy Wilde que je trouvais déjà géniale mais là, avec Les liens du sang, je trouve qu'on passe à un stade supérieur. Je ne sais pas si c'est parce qu'il s'agit de métamorphes, ou parce que l’héroïne est similaire à Kate Daniels (Coup de coeur absolu) ou encore cette relation de haine/volonté de s'affirmer/défi d'autorité avec Corrigan, le Seingeur Alpha, mais une chose est sûre, j'ai été happé dès les premières lignes.
 
Parlons d'abord personnages. Mack est une héroine avec un tempérament de feu comme l'indique le titre. Clairement, elle réagit au quart de tour et ne se laisse absolument pas marcher sur les pieds. Limite, elle est un peu tête brûlée. Les gros durs ne lui font pas peur et encore moins la hiérarchie. J'ai aimé cette force de caractère, quoique parfois extrême, je l'ai trouvé attachante avec sa volonté de rester parmi les siens, la meute, malgré sa différence. On sent son attachement, sa loyauté. Côté mystère concernant sa personne, j'avoue avoir vu venir dès le début le dénouement final la concernant mais ça ne m'a pas tellement dérangée.
 
Côté masculin, nous ne sommes pas en reste. Le Seigneur Alpha Corrigan ne joue pas dans la cour des petits. C'est d'ailleurs assez marrant, c'est le deuxième Seigneur Alpha qui me plait autant. J'ai trouvé son personnage intéressant et un brin mystérieux. Clairement, se faire rembarrer par Mack n'est pas ce qu'il préfère mais il sait lorsqu'il faut -ou non- s'abstenir. Je pense qu'il a encore beaucoup à montrer et je ne doute pas qu'il s'imposera comme il se doit dans la série. 
 
Ce premier tome de Liens du sang nous plonge dans une quête qui dépassera la simple vengeance. Car bien sur, Mack va vouloir trouver qui s'en est pris à John, et pouvoir le venger comme il se doit mais ça sera aussi une quête de vérité. Car Mack ne sait rien d'elle si ce n'est qu'elle est une humaine bien acclimatée et que son sang ne fait qu'un tour lorsqu'elle est en colère. Mais comme on dit, toutes les vérités ne sont pas bonnes à entendre. 
 
L'arrivée de la fraternité et de l'Alpha va semer le doute au sein de la meute. Le secret de Mack est en danger et elle devra rester sur ses gardes. Car si les membres de sa meute ont juré de garder le secret à John, sa disparition va tout changer. D'autant que Corrigan semble bien trop intéressé par son cas. J'ai aimé ce suspense de savoir si oui ou non elle allait être démasquée et autant dire que de ce côté là, le lecteur ne sera pas au bout de ses peines. 
 
En conclusion, j'ai adoré ce premier tome des Liens du sang ! Helen Harper m'avait déjà séduite avec Ivy Wilde, mais ici, elle frappe encore plus fort. Du suspense, un brin d'action et de rebondissement, une petite romance qui pourrait bien pointé le bout de son nez et le tout, avec de l'humour et un duo de personnages qui promet encore pleins de surprises. Une chose est sûre, j'attends la suite avec grande impatience !
 
Les Liens du sang, Tome 1 : Un tempérament de feu
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilwen 25/05/2020 16:06

Un premier tome sympa effectivement. Je le trouve assez classique au niveau des personnages et de la construction, mais il a vraiment du potentiel pour moi, avec son bestiaire surnaturel par exemple. Du coup j'attends aussi la suite avec impatience, pour voir si cela tient ses promesses.