Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Notting Hill with love... actually - Ali McNamara

Notting Hill with love... actually - Ali McNamara
 
Titre : Notting Hill with love... actually 
Auteur : Ali McNamara
Edition : Hauteville
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
Scarlett rêve de faire de sa vie un de ces films légers et romantiques qu’elle consomme sans modération. Déçue par son existence monotone, elle se demande si elle devrait vraiment épouser son fiancé. C’est alors qu’on lui propose un gardiennage en plein coeur de Notting Hill. Une retraite aux frais de la princesse dans le décor d’un de ses films préférés ? Voilà une offre qui ne se refuse pas. Tournant le dos à ses amis, à sa famille et à son futur ex, Scarlett se rend à Londres, bien décidée à devenir l’héroïne de son propre film. Sean, son voisin aussi séduisant qu’exaspérant, va venir pimenter son intrigue.
Ma Chronique
Notting Hill with love... actually
Je suis déçue
 
Il ne m'a fallu que de prendre connaissance du titre pour savoir que je voulais découvrir Notting Hill with love... actually. En grande romantique que je suis, je suis une fan de romance que ce soit en film ou en livre. Alors à la lecture du résumé, je savais que cette lecture serait pour moi.
 
Notting Hill with love... actually, c'est l'histoire de Scarlett, une jeune femme obsédée par les comédies romantiques. A tel point qu'elle a toujours une référence à faire avec ses films préférés. Au détour d'une librairie, elle pensera sans aucun doute à Coup de foudre à Notting Hill, lorsqu'elle fera la connaissance d'un homme d'affaire qui rachète des petites entreprises elle pensera bien sur à Pretty Woman. Bref, Scarlett vit pour les comédies romantiques et s'en oublie un peu. Poussée par ses proches, elle part du jour au lendemain pour Londres pour leur prouver qu'elle peut vivre son propre conte de fées.
 
Personnellement, j'ai vu toutes les références cinématographiques que notre héroïne, Scarlett cite. Du coup, je n'ai pas été dérangée par leurs omniprésences puisque je me suis souvenue de ces fameuses scènes. Mais il est vrai que cela peut parfois être embattant quand on ne connait pas du tout, bien qu'elle explique plus ou moins ces références. 
Honnêtement, je fondais beaucoup d'espoirs et d'attentes concernant cette histoire. Il faut dire que pour moi, ça ne pouvait que fonctionner mais il y a eu quelques soucis.
 
D'abord, il faut savoir que le début de Notting Hill with love... actually démarre doucement. Très doucement. On attend patiemment que les choses bougent et que notre héroïne prenne ses affaires pour aller à Londres, là où elle est censée garder la maison d'un couple. Je dis censée car au final, elle ne passe quasiment pas de temps là bas... Mais bon. Concrètement, il faut s'accrocher pour ce démarrage. J'ai bien cru que j'allais abandonner.

D'autant que l'auteure nous propose quelques flash-backs, qui sont glissés comme ça dans le texte. Si vous voulez mon avis, ce n'est jamais la bonne solution. Quitte à avoir des retours en arrières, je préfère qu'ils soient bien séparés. Là, j'avais la sensation de ne plus savoir où j'en étais. Un retour à la ligne n'est - à mon sens - pas suffisant. 
 
Comme je vous le disais, ce début est assez long. Il faut prendre son mal en patience pour voir les choses décoller au delà des 150 premières pages. Là, j'ai eu un petit élan pour continuer ma lecture et voir ce que cela pouvait donner. Mais, car il y a un mais, tout cela aurait pu aller nettement mieux si les personnages avaient relevé le niveau.
 
J'ai eu un peu de mal avec notre héroïne, Scarlett. Au delà du fait qu'elle est obsédée - appelons un chat, un chat - j'ai trouvé qu'elle manquait vraiment de piquant et limite hautaine. Partout où elle va, elle préfère se réfugier dans sa tête. Certes, on s'éloigne tous un peu comme ça par moment, mais quand c'est tout le temps et en toutes circonstances, ça en devient usant. Surtout qu'elle ne profite pas des moments qu'elle passe avec ses amis ou autres. Je m'attendais à davantage accrocher avec elle qui à l'âme d'une romantique.
 
Pour ce qui est de Sean, j'ai plutôt bien aimé son personnage. Il correspond bien à un héros de comédie romantique qui ne sait pas forcément s'y prendre quand il s'agit d'être romantique. J'ai trouvé son personnage intéressant et réfléchis. J'aurais aimé qu'il soit davantage mis en avant.
Enfin il y à son fiancé ou presque futur ex. Mon premier problème réside dans le fait que dans le résumé, on nous fait comprendre qu'il ne sera pas vraiment de la partie puisqu'elle part seule, laissant derrière elle tout le monde. Nouvelle petite déception, il n'est pas du tout mis de côté et malgré l'évidence, notre héroïne s'accroche à lui, sans savoir vraiment pourquoi. Du coup, on se retrouve avec un triangle amoureux bizarre et auquel je n'ai pas du tout adhérer. 
 
Alors forcément, quand on accroche qu'à un seul des personnages il est difficile de pleinement apprécier sa lecture. D'autant que le rythme n'est pas des plus fous. J'ai été au bout de ma lecture mais pas sans difficultés. Moi qui pensais adorer cette lecture, ça a plutôt été une succession de petites déceptions.
 
Du coup, je ne saurais vous dire que autre chose que sur le papier cette histoire aurait pu carrément me plaire mais qu'au final je reste sur ma faim. Le tout manque de piquant et surtout de rebondissements à l'image des comédies romantiques. Enfin, l’héroïne ne m'a pas convaincu. 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article