Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eternita - Elodie Solare

Eternita - Elodie Solare
 
Titre : Eternita
Auteur : Elodie Solare
Edition : Hugo Roman
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
Le maquis de l'île de beauté abritera leur amour, mais suffira-t-il à les protéger du danger ? Letizia Guidicelli mène une vie que beaucoup pourraient lui envier : des fêtes démesurées, des vêtements de grandes marques... mais aussi beaucoup de drogues et une immense solitude. Le jour où son père, un homme d'affaires influent, décide de se présenter aux élections présidentielles, tout change pour elle. Adieu la liberté, elle doit dorénavant respecter un emploi du temps millimétré. Alexis, garde du corps inflexible qui prend sa mission très au sérieux, va la suivre partout et veiller à ce qu'elle ne fasse plus de vagues. Malgré ses efforts pour protéger la famille, un événement terrible va tout bouleverser. Ces deux écorchés par la vie sont alors contraints de fuir vers la Corse, terre natale de Letizia, et vont tenter de découvrir l'identité de celui qui a mis leurs têtes à prix.
Ma Chronique
Je suis mitigée
 
Je ne connaissais pas du tout l'auteure, Elodie Solare mais j'étais vraiment curieuse de découvrir Eternita, dont j'avais déjà entendu parler à l'occasion du Festival New Romance lorsque nous avions la possibilité de choisir le prénom que nous préférions. Le résumé a fini de me convaincre, il faut dire que les histoires d'amour sous fond politique avec un garde du corps, ce n'est pas ultra abordé en romance, alors ça s'annonçait vraiment super.
 
Eternita, c'est l'histoire de Letizia, une jeune femme qui profite pleinement de la vie. Un peu trop même puisqu'elle n'est pas toujours en possession de ses moyens. Elle aime sortir et se drogue plus qu'elle ne devrait. Mais ça, c'était avant la décision de son père de faire la course pour la présidence. Son emploi du temps va devoir changer radicalement, et elle ne sera plus jamais seule, Alexis, son garde du corps ne va pas la lâcher d'une semelle.
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus notamment cette héroine, Laetizia qui avait l'air haute en couleur. Une héroine avec laquelle j'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à m'attacher. Il faut dire qu'elle est, au démarrage, à elle toute seule, le cliché de la fille pourrie gâtée, superficielle et assez peu mature. Concrètement, je pense que cela est plus ou moins voulu. Ainsi, elle a une marge pour évoluer vraiment au contact d'Alexis. On cerne assez rapidement son caractère et la complexité de son comportement. Je m'attendais à une évolution un peu plus développée, car là, j'ai commencé à l'apprécier qu'à la toute fin... 
 
De son côté, Alexis avait tout pour me plaire. Enfin, ça c'était sur le papier. Le garde du corps de la belle Letizia a déjà eu quelques soucis par le passé en étant en charge de la sécurité. Je ne vous dévoilerais rien de trop puisque dès le premier chapitre on donne le ton. Le monsieur n'est pas vraiment professionnel et cède à ses clientes. Autant vous dire que j'ai trouvé ça limite... J'aurais préféré qu'il ne couche pas avec sa cliente précédente pour avoir "l'impression" qu'il ne se tape pas toutes ses clientes... Manque de pot pour moi, ce n'est pas le cas. Honnêtement, j'ai l'impression que bien souvent, en New Adult, les personnages masculins sont incapables de se retenir... Bonjour l'image de l'homme quand même... 
 
Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec nos deux personnages principaux. Alors forcément, cela se répercute sur la romance en elle-même qui, je l'avoue ne m'a ni faite rêver, ni émue, ni intéressée plus que ça. C'est un flop de ce côté, moi qui en attendais beaucoup. J'ai trouvé qu'elle manquait de profondeur et s’avérait plus physique qu'autre chose. 
 
Fort heureusement, Eternita propose une histoire d'amour mais pas que. Ce que j'ai apprécié, c'est le côté politique. Le père de notre héroine souhaite s'engager dans cette voix et cela va bousculer la vie de chacun. J'ai trouvé intéressant de les voir réagir face à cette nouvelle et s'adapter. Enfin, l'addiction sera également de la partie et j'ai trouvé que c'était plutôt bien joué de la part de l'auteure de montrer une autre facette de celle-ci avec les choix qu'elle a prit et dont je ne parlerais pas ici pour garder le suspense.
 
Au final, je reste sur ma faim avec Eternita. Il y avait quelques éléments intéressants qui auraient - à mon sens - pu être davantage exploités pour rendre l'histoire plus profonde et prenante. J'en attendais un peu plus et n'est pas été totalement convaincue par cette histoire, dommage.
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article