Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Love & Rehab - Jay Crownover

Love & Rehab - Jay Crownover
 
Titre : Love & Rehab
Auteur : Jay Crownover
Edition : Hugo Roman
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire - Joanna Bolouri
Résumé
Elle ne le connaissait presque pas, pourtant, elle a été la seule à voir les signaux d'alerte. Cable Jarres McCaffrey, si cool et populaire, est un junkie au bord de l'auto- destruction. Affton a trop souffert de l'addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l'alerte, aussi odieux soit ce garçon. Quand la mère de Cable apprend qu'une personne est assez folle pour se préoccuper sincèrement de son fils, elle s'empresse de faire une proposition à Affton : passer l'été en compagnie de Cable dans une villa du bord de mer et s'assurer qu'il ne retombe pas dans la drogue. Un service qu'elle saura payer suffisamment généreusement pour permettre à Affton d'étudier dans l'université de ses rêves.
 
Ma chronique
Love & Rehab
J'ai aimé mais... 
 
En ce moment, j’enchaîne les lectures dont je connais très bien les auteures. Après Sarina Bowen et Elle Kennedy, je me plonge dans le petit dernier de Jay Crownover notamment connue pour sa série Marked Men. Dès que je peux, je lis des romans sur les addictions. Je les trouve particulièrement profonds et émouvants. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu découvrir Love & Rehab.
 
Nous y faisons la connaissance de Affton, qui a beaucoup souffert de l'addiction de sa mère. Alors quand elle voit les signes qu'un de ses camarades se drogue et file droit vers la mauvaise pente, elle ne peut s'empêcher de vouloir l'aider en donnant l'alerte. Mais cette intervention donne l'idée à la mère de Cable, une idée assez étrange. Elle demande à Affton de passer l'été avec Cable pour le surveiller. Une cohabitation que ne sera pas forcément de tout repos.
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture de Love & Rehab, j'ai pris plaisir à retrouver la plume de Jay Crownover. J'avais hâte de voir comment elle allait nous plonger dans l'histoire de Cable et Affton d'autant plus que cette histoire est intimement liée à la sienne. Je dois dire que le début était vraiment prometteur, le personnage de Cable est mystérieux à souhait et la volonté d' Affton semble à tout épreuve. C'est d'ailleurs ce que j'ai le plus apprécié dans Love & Rebab, le début de l'histoire avec cette force et ce courage qu'à Affton. Car son passif joue beaucoup et elle sait qu'on mise beaucoup d'espoir sur elle. Elle reste impénétrable face à un Cable qui la provoque, l'évite ou l'énerve tout simplement. 
 
Love & Rehab m'a en revanche donné l'impression de rester en surface. Il faut dire que je suis habituée à être submergée par ce genre d'histoire, à la fois sombre, émouvante et dure. Mais ici, j'ai trouvé que le tout manquait de développement. Honnêtement, je m'attendais à plus de profondeur, de noirceur et d'émotions. Il est vrai que je garde bien en mémoire les romans que j'ai déjà lu par le passé abordant les mêmes thèmes, avec la gorge serré, les doutes et cette peur que l'histoire pourrait bien finir mal. Et là, la mission de Affton de surveiller Cable s'avère à mes yeux, trop facile. Je m'attendais à un peu plus de rébellion de la part de Cable, un peu plus de moment de doutes ou de rechutes éventuelles. Finalement, la tentation pour lui n'a pas spécialement l'air si dur que ça. Sans doute aussi parce qu'il remplace une addiction par une autre. Et c'est là, le second élément qui m'a un peu déplu. 
 
Car si Cable n'est pas spécialement attiré par les drogues durant ce mois d'été, il en est tout autre du sexe. Et autant vous dire que vous allez être servis. Lui-même le dit au début, s'il ne peut pas avoir de drogues alors il le remplace par ce qu'il a sous la main. C'est ainsi que la seconde partie de Love & Rehab n'est plus que sexe. Plus de discussions réelles, de résistance ou autre. Nos deux personnages sont insatiables. Et si au début cela parait "justifié", ensuite cela devient excessif et prend le pas sur l'histoire elle-même.
 
D'ailleurs, je suis assez perplexe car Affton souhaite s'orienter vers un avenir professionnel qui l'amènerait à faire face à ce genre d'épreuves mais pas une seule fois (avant l'intervention d'un autre personnage) elle ne se remet en cause en ayant franchi les limites tout en sachant pertinemment qu'elle se révèle être un substitut drogue pour Cable. Cette relation qui commence entre eux est assez malsaine et m'a un peu dérangée.
 
Pourtant, Love & Rehab s'achève plutôt bien. J'ai trouvé que les bouleversements de dernières minutes étaient les bien venues et venaient vraiment changer la donne. Un peu comme s'ils venaient éclater cette bulle dans laquelle ils étaient. Mon seul regret, c'est que tout cela se déroule très vite, trop même. J'aurais aimé que cela soit davantage exploité, notamment à la place des scènes de sexe répétitives. 

En conclusion, j'ai trouvé que Love & Rehab  était prometteur, qu'il y avait matière à aller bien plus loin dans l'histoire et dans la lutte pour ne pas sombrer de nouveau. Les pages défilent assez vite et le tout est plutôt sympa. Les personnages restent attachants et on apprécie les suivre. En revanche, je reste vraiment sur ma faim du côté des émotions et la façon dont l'histoire est exploitée, j'en attendais beaucoup plus. 
 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article