Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Killing November - Adriana Mather

Killing November - Adriana Mather
 
Titre : Killing November
Auteur : Adriana Mather
Edition : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 2 janvier 2020
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire The Shakespeare sisters, tome 2 : A la grâce de l'automne - Carrie Elks
 
Résumé
Absconditi est une académie secrète et ultra-élitiste réservée aux enfants des Clans, un ordre tentaculaire qui manipule dans l’ombre les destinées du monde. Cours d’empoisonnement, lancer de couteaux, vols en tout genre… les élèves sont formés aux métiers d’assassin, d’espion, d’escroc. C’est un endroit cruel où les amis sont rares et dangereux : chaque année, des pensionnaires y meurent dans d’étranges circonstances. November Adley ignore pour quelle obscure raison son père l’a placée là, tant elle semble inadaptée à cet environnement. Elle devra pourtant s’y faire, et vite. Pour survivre, il lui faudra fouiller dans son passé et trouver sa place sur l’échiquier des Clans...
 
 

 

Ma Chronique
J'ai adoré !
 
Killing November m'a de suite taper dans l’œil avant même de savoir de quoi il parlait. Il faut dire qu'entre son titre assez mystérieux et sa couverture sombre, l'esprit vagabonde aisément. Alors quand on prend connaissance de la quatrième de couverture, il n'est pas question d'hésiter une seconde. 
 
Killing November, c'est l'histoire de November. Son père l'envoi soudainement dans un pensionnat dont il ne lui explique pas grand chose si ce n'est que c'est pour sa sécurité. Pendant le trajet, c'est le black-out jusqu'à son réveil. Comment est-elle arrivée à Absconditi, que fait-elle là ? Pourquoi tous les élèves sont tous plus étranges les uns que les autres. Les choses commencent assez bizarrement mais November décide tout de même de se laisser porter par les trois règles de cette académie... 
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture de Killing November, j'ai de suite été embarqué par l'ambiance assez sombre, mystérieuse et surtout le mystère résidant là bas. November est une héroine attachante, courageuse et qui se ne laisse pas faire. En fait, seul le fait qu'elle prenne tout assez bien m'a paru peu crédible mais ce n'est qu'un détail.
 
Absconditi est loin d'être un pensionnat comme les autres. D'abord, les cours enseignés sont des plus étranges, maniement des armes, poisons, combats, tels des espions ou des pro du crime. Ensuite, les profs ainsi que la directrice semblent contrôler tout ce qu'il se passe dans l'enceinte. Les contacts avec l'extérieur sont impossibles, des gardes veillent sur tous les élèves sans jamais ouvrir la bouche et enfin, des événements étranges se déroulent, à commencer par la mort d'un élève qui envenime les choses. 
 
Du côté des élèves, plusieurs personnalités se démarquent. Layla, qui partage la même suite, la fille studieuse à laquelle on s'attache aisément mais qui garde son lot de mystère. Son frère Ash, à la fois mystérieux et secret comme pas possible qui semble vouloir aider November mais à qui on ne fait pas totalement confiance et puis il y a aussi Aarya, l'ennemi jurée numéro un, suivi de près par Nyx, Matteo, Stefano ou encore Charles.
 
November va devoir rester sur ses gardes car tout le monde semble mal prendre son arrivée en cours d'année. Sa présence échauffe les esprits et ranime les vieilles rancœurs. Et bientôt elle pourrait être la cible d'un meurtrier tout en portant le chapeau des événements tragiques qui s'y produisent. 
 
Il est difficile d'en dire plus car pour pleinement apprécier cette histoire, il faut garder un maximum de surprise. Alors je ne dirais rien de plus sur l'histoire si ce n'est que j'ai beaucoup aimé cette ambiance sombre, cette tension qui monte petit à petit et cette sorte de huis clos instauré au coeur du pensionnat. Les personnages sont vraiment intéressants à suivre et même si j'ai vu venir quelques éléments, j'ai été vraiment transporté par l'histoire. La petite romance qui pointe le bout de son nez est aussi une bonne surprise qui allégeait un peu le tout. 
 
En tout cas, une chose est sûre, lorsque l'on commence Killing November, il est difficile, voire quasi impossible de s'arrêter avant de l'avoir terminé. J'ai trouvé qu'on ne s'ennuyait pas une seconde et que le style de l'auteure y était pour beaucoup. Maintenant, je n'ai qu'une envie, lire la suite ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rowenabookine 02/01/2020 16:30

Ce livre à l'air tellement bien.

Pommy 31/12/2019 11:54

Ce livre à l'air génial ! Je l'ai préco et j'ai hâte de pouvoir le lire ;)