Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sauvages, tome 2 : La Cité des loups - Maria Vale

 
 
Série : Sauvages
Titre : La cité des loups
Auteur : Maria Vale
Edition : Milady
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire Black Wings
 
Résumé
 
Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ? Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Dans ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…
 
Ma Chronique
J'ai aimé
 
Après avoir découvert le premier tome de Sauvages, il y a quelques mois, je me plonge enfin dans cette suite centrée sur un autre personnage, Elijah Sorensson, l'alpha de sa génération.
 
Elijah a tout pour lui. Un poste d'avocat ultra réputé, un logement qui en ferait rêver plus d'un et des femmes à la pelle. Pourtant, la seule chose qu'il souhaite vraiment c'est rentrer chez lui, avec la meute du Grand Nord. Mais sa position chez les humains est bien trop précieuse pour que l'Alpha des Alphas lui accorde la permission. Alors quand la belle Thea fait appel à lui, il ne sait plus vraiment où est sa place et ce qu'il souhaite réellement.
 
Ce second tome de Sauvages, est vraiment différent du premier. Ici, l'histoire se passe essentiellement chez les humains. C'est assez déstabilisant vu l'univers de Maria Vale, l'auteure. Il faut dire que nos loups sont loin d'être fan des humains et ne se comportent pas toujours de la façon attendue. Ils sont véritablement à l'état sauvages. Elijah a une vie bien remplie loin de chez lui et de son loup. Il doit sans cesse être sur ses gardes. Un point de vue intéressant qui est exploité à son maximum.
 
Dans La cité des loups, c'est uniquement le point de vue d'Elijah que nous avons et je dois dire que ça m'a un peu gêné tout au long de ma lecture. Généralement, ça ne me dérange pas, bien que j'ai une préférence pour les points de vue féminin auxquels je m'identifie facilement. Ici, j'ai vraiment eu du mal à adhérer à son point de vue, ses actes et son comportement. Du coup, j'ai eu du mal à me plonger réellement dans l'histoire. Je crois que j'aurais aimé avoir un double point de vue pour équilibrer la chose et ne pas avoir que l'instinct sauvage d'ElijahThea, l'humaine qui va tout faire basculer dans la vie d'Elijah est a des kilomètres des femmes qu'il rencontre. J'ai plutôt bien aimé ce personnage mais sans plus. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'est pas commune. Elle s'est forgée une carapace infranchissable et à un côté sauvage qu'on ne soupçonnait pas. 
 
La romance qui s'installe entre nos deux héros est sympa à suivre quoique assez rapide si vous voulez mon avis. Malgré tout je l'ai trouvé plutôt crédible et surtout elle apportait un plus à l'histoire et des rebondissements intéressants. La meute ne plaisante pas avec les humains et si nous pensions avoir un aperçu des difficultés au cours du précédent tome, ici, on passe à un cran supérieur. 
 
Globalement, j'ai trouvé que ce second tome manquait de rythme. N'ayant pas tellement apprécier le personnage principal, la majorité de ce second tome a été assez compliqué pour moi. Je lui ai trouvé de nombreuses longueurs entre chaque rebondissement qui, avouons-le sur les 2/3 du roman sont assez peu présents. C'est dommage car l'univers est toujours aussi riche et original. Je crois que je préfère être vraiment au sein de la meute et voir leur mode de fonctionnement.
 
Je partais vraiment négative sur cette suite jusqu'à la fin. Les cent dernières pages ont été à mes yeux les meilleures. J'avoue que j'ai eu un regain d'intérêt pour l'histoire et n'avait plus envie de poser mon livre. Maria Vale a mis le paquet sur la conclusion de son tome et je peux vous dire que ça en ferait presque oublier le reste. 
 
D'ailleurs, j'ai eu la joie de découvrir qu'on suivait toujours plus ou moins l'histoire de Silver et Tiberius. Même si Elijah et Thea restent les personnages principaux de ce tome, on continue de suivre l'évolution de leur couple et notamment au sein de la meute. Des moments forts avec eux étaient appréciables.
 
En conclusion, une première partie très difficile, un dépaysement total étant donné qu'on passe la majorité de ce tome hors terres, malgré tout des personnages intéressants et une fin à couper le souffle ! J'en suis d'autant plus curieuse pour la suite. 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amabooksaddict 20/08/2019 21:31

Je lirais ce tome 2 et la suite mais quand, je ne sais pas. On va dire que ton avis ne m'a pas donné envie de sauter dessus dans la minute ^^'
C'est vraiment dommage car je trouve l'univers très original aussi et c'est dommage de voir que malgré cette originalité, les tomes restent moyens..

Carole94p 22/08/2019 09:16

Oui c'est ça... j'en deviens super difficile.. peut-être que quelques années plus tôt j'aurais davantage aimé !