Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Briar Université, tome 1 : The Chase - Elle Kennedy

 
Série : Briar Université
Titre : The Chase
Auteur : Elle Kennedy
Edition : Hugo Roman
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire Black Wings
 
Résumé
 On dit que les opposés s'attirent. Et s'il y en a bien une qui est d'accord avec ça, c'est Summer, parce qu'il n'y a aucune raison logique pour qu'elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n'aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu'elle est volage et superficielle. De son côté, Fitz n'est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d'elle, en un mot magnifique, soit celle qu'il lui faut. Et pourtant, il va falloir qu'il s'y fasse car... ils sont colocataires !
 
Ma Chronique
Je suis plus que mitigée
 
Cette nouvelle série de Elle Kennedy, je l'ai attendu avec impatience. Pourtant, ce n'est que maintenant que je le sors de ma PAL. Il faut dire qu'entre ma panne de lecture et les nombreux avis que j'ai vu passer malgré moi, j'ai eu le temps d'imaginer tous les scénarios possibles quant à cette lecture. Comme quoi, il n'est jamais bon d'attendre trop longtemps pour une lecture car on finit -parfois- par avoir peur de franchir le pas.
Briar Université est une nouvelle série sur la  même base que la précédente, Off-Campus (que je vous conseille à fond). Chaque tome se concentre sur un personnage de la bande. Ici, c'est l'histoire de Summer et Colin, que nous avons rencontré dans la série Off-Campus. Si comme moi, vous avez occulté certains éléments voire personnage, pas d’inquiétude ça n'a pas d'importance cruciale pour l'histoire. 
 
Summer fait sa rentrée à Briar suite à son expulsion de la dernière université. Qui dit nouvelle école dit nouveau départ et nouveau logement. C'est finalement dans la maison dans laquelle vivait son frère, Dean que la demoiselle pose ses affaires. Ces trois nouveaux colocs sont enthousiastes à cette idée mais Fitz semble sur la réserve. La cohabitation sera loin d'être aussi facile qu'elle ne le pensait.
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture de ce premier tome de Briar Université, je me suis dit que finalement cette lecture pouvait bien me réserver quelques surprises. Fitz, le geek-sportif avait du potentiel, quant à Summer elle semblait, malgré sa superficialité avérée, plutôt intéressante. L'attirance entre eux est comme un nez au milieu de la figure. sauf pour eux. C'est donc assez drôle de les voir se poser tout un tas de question. 
 
Pourtant, malgré les pages qui se tournaient plutôt bien, arrivée à 1/4 du roman, je me suis mise en déchantée. Autant, le style de l'auteure est toujours plaisant, revoir certains personnages de la série Off-Campus est super sympa autant je commençais à trouver les personnages sans saveurs et Summer de plus en plus pénible. 
 
Summer est une jeune femme issue d'une famille riche. Elle ne se le cache pas (et j'ai envie de dire, normal) mais son comportement pousse le lecteur dans ses retranchements. Elle crie haut et fort durant tout le roman qu'elle n'est ABSOLUMENT pas superficielle. Pourtant, chaque fois qu'elle ouvrait la bouche j'ai eu la sensation qu'elle faisait tout pour prouver le contraire.
 
Ajouté à cela une ribambelle de marques de luxe et le tour est joué. Non sérieusement, j'avais l'impression qu'on me faisait de la pub à tout bout de champ... C'est assez pénible car le côté créatrice pour un défiler de mode semblait intéressant à découvrir mais ça a vite été occulté pour citer des marques à la pelle. Un pull ? Il ne peut que être mieux s'il vient de telle marque. Vous voyez le genre ?
 
De son côté, Fitz semblait prometteur mais finalement, il m'a un peu agacé. Il n'apprécie pas qu'on le catégorise sportif/geek mais juge au premier regard. Comme on dit, ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse... Son personnage a un côté mystérieux qui ajoute un plus à l'histoire. On se demande pourquoi autant de retenue. 
 
L'histoire partait plutôt bien mais entre les personnages qui font fait grincer des dents et les rebondissements amoureux, c'était un peu trop. L'auteure a fait le choix d'inclure un pseudo triangle amoureux -voué à l'échec- dans son histoire. Et autant dire que je m'en serais totalement passé. Summer hésite entre ses deux colocataires et c'est usant au maximum. On connait tous l'issue à cette histoire mais pour autant cet élément de l'histoire m'a encore plus braqué que je ne l'étais. 
 
Il faut dire que la romance entre Fitz et Summer est essentiellement basée sur l'attirance qu'ils ont l'un pour l'autre. Je m'attendais à des émotions en folie, des disputes, des larmes (oui, oui) mais non... finalement, entre ces deux là le tout reste très en surface. Ce qui fait qu'arrivé au milieu du roman, on se demande si toute l'histoire sera comme ça... C'est vraiment dommage car il y avait matière à faire quelque chose de bien plus développé et profond. La fin par exemple, qui propose de nombreux rebondissements, mais le tout bien trop vite. 
 
En conclusion, j'étais prévenue, ce premier tome de Briar Université n'a pas fait l'unanimité. Et autant vous dire qu'avec moi, ça a été compliqué. Le début était prometteur, la fin également mais trop de défauts viennent entachés cette histoire. Manque de profondeur, d'émotions et une héroïne spontanée, rafraîchissante mais qui tourne rapidement au vinaigre. En revanche, je suis assez curieuse de ce que va donner l'histoire de Brenna. 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Octavia 26/08/2019 10:53

C'est fou comme beaucoup de personnes n'ont pas été séduits par ce tome ! Personnellement, il fait partie de mes favoris ! J'ai adoré Summer (pas trop Fitz et définitivement pas Hunter) mais j'ai aussi ressenti un genre de nouveauté et c'est ça qui m'a beaucoup plu ! En tous cas, super chronique comme d'habitude !

Carole94p 27/08/2019 09:52

Il en faut pour tout les goûts... :)