Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

International Guy, tome 12 : Los Angeles - Audrey Carlan

International Guy, tome 12 : Los Angeles - Audrey Carlan
 
Série : International Guy
Titre : Los Angeles (tome 12)
Auteur : Audrey Carlan
Edition : Hugo Roman
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire International Guy, tome 12 : Los Angeles - Audrey Carlan
 
Résumé
Après avoir survécu à l’enfer sur terre, il faut que Parker et Skyler soignent leurs plaies. Pourtant, Parker n’a jamais été aussi heureux de toute sa vie. Il a la fille de ses rêves à ses côtés, et ça lui donne des ailes. L’avenir n’a jamais été aussi prometteur. Une dernière affaire les appelle à Los Angeles, en Californie : Royce et Parker doivent apporter leur expertise et leur expérience professionnelle pour une nouvelle émission de rencontres télévisées. Ils sont censés donner des conseils sur la vie, l’amour et les façons de rencontrer l’âme sœur. Pas question de mettre en avant ni d’utiliser sa relation avec sa petite amie célèbre, encore moins de faire une apparition dans l’émission. Ce devait être un voyage rapide. Un coup d’avion, quelques jours à L.A. pour faire le boulot et Parker rentrait pour s’occuper de sa femme qui, pendant son absence, doit gérer seule les séquelles de son traumatisme.
 
Ma Chronique
International Guy, tome 12 : Los Angeles - Audrey Carlan
J'ai été déçue
 
Le mois dernier en terminant International Guy, tome 11, j'avais de nombreuses attentes concernant cette fin. Il faut dire que notre couple phare, Parker / Skyler a eu le droit à une happy-end digne de ce nom alors j'avais vraiment envie de voir se terminer aussi joliment celles de Royce, Bo, Wendey & Rachel. Un dernier tome a toujours une petite pression supplémentaire puisqu'il est question de faire nos adieux à des personnages que l'on a suivi durant un an.
 
Malheureusement, cela a été la grosse déception. Pire que cela même, je crois n'avoir rien apprécié durant ce tome si ce n'est un détail au milieu. Je ne vais pas être tendre parce que j'en attendais tellement que la déception est cuisante.
 
Ce douzième et ultime tome de International Guy débute avec le mariage de Wendy & Mick quelques mois après les événements du tome 11 avec Tracey.  Je m'attendais vraiment à être emballée par cet événement qui est finalement bouclé en quelques lignes et honnêtement, je n'ai rien ressenti du tout. J'ai eu la sensation que ce grand moment de rassemblement entre toute la bande n'avait finalement pas d'intérêt... 
 
Pour ce qui est de notre couple, Parker / Skyler , eh bien comme à leur habitude, ils sont insatiables et les quelques moments d'intimité qu'ils ont, ils les passent à poils, à plusieurs reprises. Vous savez déjà ce que je pense des scènes de sexe à répétition qui n'apportent rien alors nous passerons sur ce sujet. 
 
Cette nouvelle mission à Los Angeles n'a vraiment aucun intérêt pour l'histoire si ce n'est ce qu'il se cache derrière ce fameux projet. Si l'initiative de Skyler est intéressante (c'est le seul détail qui m'a plu), le déroulement de celle-ci est totalement... invraisemblable. Je n'y ai pas cru une seule seconde. 
 
Pour ce qui est du reste de la team, j'avais encore plus d'attentes concernant Royce et Bo. J'avais apprécié les découvrir au fil des tomes, leur personnalité, leurs craintes et espoirs. Je voulais donc une fin digne de ce nom pour eux. Manque de pot, leurs histoires personnelles se terminent de façon.... je ne saurais même pas l'expliquer, une fois de plus c'est bouclé tellement rapidement que ça perd en crédibilité et intérêt.
 
La cerise sur le gâteau ? Ses sauts dans le temps qui donnent encore plus la sensation que l'auteure avait l'obligation de terminer son roman et son histoire en 155 pages et que c'était bien trop juste. Je n'ai vraiment pas compris ce tome. Je crois que j'aurais préféré qu' International Guy  s'arrête au tome 11 et ne pas avoir cette fin qui me laisse un goût amer en bouche. Tout va trop vite, rien n'est développé ou approfondi (si ce n'est les scènes de sexe). 

En conclusion, je suis extrêmement déçue par ce douzième tome d' International Guy. Audrey Carlan a su me tenir en haleine durant onze tomes et je croyais vraiment avoir une fin à la hauteur de mes attentes. Pourtant, son autre série, Calendar Girl avait fini en beauté. C'est tellement dommage de finir ainsi...
 
 
my-bo0ks chronique blogueuse littéraire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article