Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Next stop love - Leah Konen

 
Titre : Next stop love
Auteur : Leah Konen
Edition : Pocket Jeunesse
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
 
Coincés dans un train au milieu de nulle part, Ammy et Noah poursuivent leur voyage ensemble... Et cette rencontre va changer leur vie.
Un train. Direction : New York.  Noah , incorrigible romantique, part reconquérir sa petite amie.  Ammy se rend la mort dans l'âme au mariage de son père. Deux inconnus, qui, lorsque le train tombe en panne en rase campagne, vont chercher ensemble un moyen d'arriver à destination. Mais les éléments sont contre eux : une tempête de neige se lève et les voilà obligés de passer la nuit dans un motel. Leur complicité est évidente et le rapprochement, inévitable... Vingt-quatre heures suffiront-elles à tout changer ?
 
 
Ma Chronique
Je suis partagée
 
Après plusieurs jours sans lire, j'avais envie d'une petite lecture mignonne histoire de bien me remettre dans le bain. J'ai donc jeté mon dévolu sur Next stop love de Leah Konen qui s'annonçait idéal au vue de sa couverture assez simple et douce.
 
Une fois terminée ma lecture, je suis restée quelques secondes à regarder la couverture, dubitative quant à ma lecture. Next stop love s'est avéré être une lecture en demi-teinte pour moi. A vrai dire, dès le début j'ai senti que ça ne serait pas exactement ce à quoi je m'attendais et je vais vous expliquer pourquoi.
 
Lorsque j'ai commencé Next stop love  j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de découvrir une histoire comme celle-ci, aux allures de coups de foudre avec un timing serré. A mes débuts de lectrice j'avais déjà eu un coup de coeur pour une histoire de ce genre avec La probabilité statistique de l'amour au premier regard  (une lecture que je vous conseille fortement d'ailleurs). Du coup, j'avais vraiment mais vraiment, hâte de me plonger dedans.
 
Malheureusement, je n'ai pas eu de feeling avec l’héroïne  Ammy . Pire que ça même, je n'ai eu aucune empathie pour elle. Pourtant j'aurais vraiment pu m'identifier à elle notamment par son histoire de famille mais j'avoue que son comportement, ses préjugés m'ont plutôt refroidie qu'attendrie. Elle fait ce long voyage pour assister au remariage de son père tout en laissant sa mère dans un sale état. Prise de remords et en même temps certaine d'avoir pris la bonne décision, elle sera d'autant plus perturbée. Pour ce qui est de Noah, j'ai trouvé le personnage intéressant. L'amoureux transi est prêt à tout pour reconquérir son ex et est bien loin du cliché masculin que l'on voit souvent dans les romances contemporaines. Ici, Noah est réservé, assez timide et surtout, n'a aucune confiance en lui pour prendre des décisions. 
 
Leur rencontre va évidemment changer le cours de leur vie. Une multitude de problème durant leur voyage va les pousser l'un vers l'autre et les amener à se confier sur leur propre vie. Mais la deadline approche et qui sait s'ils se reverront après ce bout de chemin ensemble. 
 
Si l'ensemble de  Next stop love est plutôt agréable et réside toujours un petit brin de mystère quant à l'issue de l'histoire, j'avoue que j'ai plutôt trouvé le temps long... Pour un roman de tout juste 270 pages c'est assez dérangeant car les pages défilent assez rapidement mais reste cette impression de faire du surplace. Bien sur, ce sentiment vient essentiellement du fait que je n'ai pas accroché à l’héroïne et son tempérament mais aussi sans doute à la plume de l'auteure qui n'a pas réussi à m'embarquer dans son histoire. 
 
Pourtant, l'histoire aux allures de coup de foudre avait tout pour me plaire. Des personnages qui se rencontrent totalement par hasard, une situation incongrue, des histoires personnelles avec beaucoup de potentiel. Malheureusement, je n'arrivais pas à me mettre pleinement dans l'histoire un comme si je ne me sentais pas concernée.
 
Je ne doute pas que Next stop love séduira d'autres lecteurs, car en soit le roman se lit rapidement et ne comporte pas que des défauts. Il faut simplement accrocher au style et aux personnages dès le début. Les derniers chapitres ont d'ailleurs réussi à me faire sourire, preuve que j'ai eu raison d'aller au bout. J'attendais juste ce "déclic" un peu plus tôt.
 
my-bo0ks chronique blogueuse littéraire
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evelyne Fée Liseuse 06/03/2019 10:54

Arg, c'est souvent quitte ou double avec les romans de moins de 300 pages je trouve.. car il faut qu'on accroche très vite aux perso et a l'histoire, sans que ça aille trop vite non plus, mais faut aussi que l'intrigue ou les rebondissements nous surprennent et que la fin ne vienne pas subitement non plus.. du coup là t'etais pas aidée
Biiizzz

Carole94p 06/03/2019 11:00

Oui c'est vrai que généralement ça passe ou ça casse. J'en attendais pas mal au final et je pense que c'est plus une déception en terme d'attentes... Dommage, j'étais persuadée d'aimer beaucoup !