Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alaska Wild - K. A. Tucker

Alaska Wild - K. A. Tucker
 
Titre : Alaska Wild
Auteur : K. A. Tucker
Edition : Hugo Roman
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
À vingt-six ans, Calla Fletcher est une parfaite citadine. Elle aime sortir avec ses amies, faire du shopping et se mettre en scène pour son blog " Calla & Dee ". Lorsqu'elle apprend que son père, qu'elle ne connaît presque pas, est malade, elle décide de se rendre auprès de lui en Alaska. Alors que Calla n'était encore qu'un bébé, sa mère a fui cette contrée loin de tout. Elle va alors découvrir la rudesse de la vie quotidienne locale, les allées et venues constantes des petits avions... et Jonah, ce pilote détestable. Il a clairement hâte de renvoyer cette fille d'où elle vient, mais Calla est bien décidée à lui montrer qu'elle aussi peut s'adapter à cette vie... Du moins pour un temps, car elle ne se voit vivre qu'à Toronto. Et Jonah ne quittera jamais l'Alaska. Le passé resurgit et pose à nouveau le même dilemme : va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, envisager une histoire d'amour avec un pilote ?
 
Ma Chronique
J'ai adoré !
 
Les romans de K. A. Tucker sont toujours des sorties que je manque pour rien au monde. Il faut dire que ses précédents romans ont été des lectures touchantes, émouvantes et qui me parlaient énormément. Alors forcément, Alaska Wild me tentait encore plus ! 
 
Alaska Wild , c'est l'histoire de Calla, une jeune femme de vingt-six ans qui apprend que son père est très malade. Elle ne l'a quasiment jamais vu et tout juste connu. Pourtant, elle n'hésite pas vraiment à prendre le premier vol pour l'Alaska. Loin de la ville, des boutiques et de l'agitation citadine, la belle Calla va rapidement comprendre que là bas, rien n'est pareil à commencer par les habitants. C'est un dépaysement total pour elle et la relation père/fille n'est pas des plus faciles. Ajouté à cela un yéti, alias Jonah, le pilote et ami de son père et Calla ne sait plus où elle a atterri. 
 
Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture. J'étais ravie de retrouver la plume de K. A. Tucker , pleine de douceur et avec une point d'humour. Un style toujours aussi efficace sur moi. J'avais déjà vu passer de nombreux avis et je savais malheureusement, globalement ce qui m’attendait. Ca m'apprendra à attendre quelques jours pour me plonger à fond dedans. 
 
Côté personnage, Calla est une héroine vraiment attachante. J'ai aimé la découvrir au fil des pages. D'abord par sa colère, d'aller au chevet d'un père qu'elle n'a que très peu connu mais surtout ce ressenti et cette sensation d'abandon quand elle n'était encore qu'une enfant et qu'il n'a plus donné signe de vie. J'ai apprécié découvrir l'évolution de sa perception de son passé qui change au fil des pages.
 
La rencontre entre un père et une fille qui n'ont jamais eu la chance de tisser véritablement des liens qui donnent lieu à des situations cocasses et tellement sincères et réalistes. Finalement, Wren, le père de Calla n'avère est un personnage secret mais loin de l’égoïste que pense Calla qu'il est. Un père qui a toujours voulu bien faire et surtout, qui pense aux autres avant lui-même. 
 
Enfin, troisième personnage crucial, Jonah. Ce yéti à la barbe et à la chevelure plus qu'omniprésente cache un homme drôle, sincère et vraiment présent pour ses proches et amis. Si le démarrage entre Calla et lui est houleux, leur relation ne manque pas de piquant. Je me délectais de chacune de leur discussion ou plutôt dispute. Un plaisir tant pour les yeux que pour les oreilles. Ce petit jeu du chat et de la souris aura adoucit l'histoire et surtout apporter un peu de lumière au coeur de l'Alaska.
 
Alaska Wild, ce n'est pas qu'une simple romance. Bien sur, la romance est là mais elle n'est pas centrale. Alaska Wild  c'est avant tout une histoire de famille, déchirée par le passé mais qui se reconstruit au fil du temps. Un père et une fille qui apprennent à se connaître et s'apprécier. C'est aussi des amitiés fortes et importantes au fil des années qui prouvent que l'entraide et et la sympathie entre plusieurs personnes sont également une famille. Enfin, Alaska Wild c'est aussi la découverte de l'Alaska. Un dépaysement total, des décors à tomber par terre, des paysages de cartes postales à perte de vue. 
 
K. A. Tucker  a réussi une fois de plus, à me plonger dans son histoire et m'attacher à ses personnages. En tournant les dernière pages, je ne voulaient plus arriver à la fin, je voulais rester avec eux... encore quelques temps. Les émotions sont présentes, l'humour mais aussi l'amour. Avec Calla et Jonah j'ai espéré que l'amour serait plus fort que tout...
 
Comme on s'y attend, la fin est difficile et je crois bien que si K. A. Tucker avait joué sur la corde sensible j'aurais versé toutes les larmes de mon corps. J'ai été ému et vraiment touché par cette conclusion.
 
En conclusion, Alaska Wild a rempli toutes les cases. J'ai passé un excellent moment avec eux et cela faisait quelques temps que cela ne m'était pas arrivé. Il est à mon sens aussi bon que les précédents même si je n'ai pas pleurer comme pour Respire, Mentir ou Une lueur d'espoir. 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article