Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Infinite ∞ Love, Tome 3 : Nos infinis silences - Alfreda Enwy

Infinite ∞ Love, Tome 3 : Nos infinis silences - Alfreda Enwy
 
Série : Infinite Love
Titre : Nos infinis silences
Auteur : Alfreda Enwy
Edition : Milady
 
Merci à la Maison d'Edition pour cette lecture
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
 
Longs cheveux bleus, look coloré, courbes pin-up, Sasha ne passe jamais inaperçue. Elle perce, tatoue, joue dans un groupe de rock, vit comme elle l'entend et s'est promis de fuir les hommes à poigne. Gabin est hypnotisé au premier regard.
Pourtant, lorsqu’ils se rencontrent, elle est loin d’être au mieux de sa forme. Elle commémore l'anniversaire d'un événement tragique. Lui vient de s'engager dans l'armée qu’il doit rejoindre dès le lendemain. Ils n'ont rien en commun, mais ils se comprennent et, le temps d'une soirée, ils se perdent dans les bras l’un de l’autre.
Quatre ans plus tard, c’est un soldat plus sombre et plus énigmatique encore qui fait son apparition dans le salon de la tatoueuse. Sasha comprend alors que, comme elle, Gabin n’a jamais oublié cette nuit. Malgré leurs différences, l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est toujours aussi intense. Mais les silences du militaire pourraient bien cacher un secret qui briserait Sasha à jamais.
 
 
Ma Chronique
J'ai aimé
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture de Nos infinis silences, j'avais hâte de découvrir le personnage de Sasha. Il faut dire qu'elle se démarque totalement des deux précédentes héroïnes de part son physique et surtout sa personnalité. Du côté de Gabin, j'étais curieuse d'en savoir plus sur ce militaire. 
 
L'histoire de Sasha et Gabin commence assez fort et vite. Ils se croisent dans un cimetière et s'envoie en l'air avant le départ de ce dernier dans l'armée. L'histoire se passe principalement quatre ans plus tard. Car après toutes ces années, la belle Sasha a enfin réalisé son rêve et est devenue tatoueuse. Un rêve qui s'est en partie réalisé grâce à Gabin et Asher. Lors d'une permission, le mystérieux militaire se rend au salon pour un tatouage avec une idée bien précise et surtout sur la personne qui va le faire.
 
Dès le début de ma lecture, j'ai plutôt bien accroché à Sasha. Je l'ai trouvé pétillante, courageuse et surtout qui n'a pas sa langue dans sa poche. Cette dessinatrice et tatoueuse a un lourd passé mais ne se laisse pas abattre. De son côté, Gabin, ne m'a pas spécialement charmé. Je m'attendais à un personnage différent, et finalement j'ai eu ce à quoi on est habitué dans les romances New Adult. En revanche, son secret m'a tenu en haleine du début à la fin et là, je dois dire chapeau. D'ailleurs j'ai apprécié n'avoir que le point de vue de Sasha, ce qui laissait vraiment le mystère planer sur Gabin.
 
La relation Sasha/Gabin va vite et c'est dommage car j'aime vraiment le côté séduction, taquinerie et découverte l'un de l'autre. Au final, j'ai eu l'impression que les scènes de sexe prenaient vraiment le pas sur l'histoire, les émotions et les sentiments. C'est un des reproches que je fais de plus en plus aux romances New Adult car j'ai l'impression d'avoir à faire à un remplissage... Pourtant, l'histoire entre ces deux là ne manquait pas d'intérêt et surtout de possibilités. 
 
Le passé de Sasha est la partie la plus difficile et en même temps la plus profonde du roman. Au fil des chapitres flash-back, mon cœur se décomposait au fur et à mesure... J'aurais donc préféré la même chose pour la relation entre nos deux héros qui malheureusement ne se résume à plus grand chose une fois passé le cap.
 
La fin du roman va assez vite. Il faut s'accrocher car les révélations changent la donne en très peu de temps. Tout comme Sasha, il est difficile de prendre du recul sur ces révélations finales. Dans son ensemble, j'ai apprécié la fin notamment pour ces bouleversements mais le tout allait trop vite. 
 
Je pense qu'au fil des mes lectures, j'en deviens encore plus exigeante. Je veux de l'originalité, de l'émotion et surtout de la profondeur. Et il n'est pas toujours facile de passer d'y arriver.  En tout cas, c'est le constat que je fais. C'est dommage parce qu'un roman qui se centre davantage sur les émotions est un roman qui marque le lecteur contrairement à une avalanche de scènes - sexy - mais superflue. 
 
En conclusion, j'ai apprécié ma lecture de Nos infinis silences dans sa globalité. Pourtant, je l'ai trouvé en-dessous de son prédécesseur, à qui j'avais pourtant fait quasiment les mêmes reproches. Des personnages intéressants, une héroïne à la forte personnalité et combative comme jamais et des passés douloureux à souhait. Le gros point fort du roman est clairement Sasha.
 
 
my-bo0ks chronique blogueuse littéraire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article