Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crossing The Line - Simone Elkeles

Crossing The Line - Simone Elkeles
 
Titre : Crossing the line
Auteur : Simone Elkeles
Edition : La Martinière J.
 
chronique blogueuse littéraire
 
Résumé
Ryan Hess n’a qu’une idée en tête : devenir boxeur professionnel. En dehors du ring, sa vie est aussi un combat permanent contre sa famille – et plus particulièrement son beau-père abusif – et contre la mauvaise réputation qui lui colle à la peau. Fille d’un richissime avocat mexicain, Dalila Sandoval est obnubilée par ses études. Elle sera médecin, et rien d’autre. Quand elle rencontre Ryan, elle ne voit qu’une distraction qui pourrait la détourner de ses projets. Pourtant, avec lui, elle se sent plus vivante que jamais... Quant à Ryan, qui d’habitude collectionne les conquêtes, il ne peut nier que Dalila occupe ses pensées en permanence. Au risque de sérieusement compromettre son entraînement de boxe. Vraiment, Ryan et Dalila n’ont rien à faire ensemble et ne peuvent s’attirer que des ennuis. La plus sage décision serait de mettre rapidement un terme à leur amourette, avant qu’elle ne les consume complètement. Mais Ryan n’a jamais été sage, et Dalila, d’habitude si raisonnable, semble perdre la tête à ses côtés...
 
Ma Chronique
Crossing The Line chronique Simone Elkeles
J'ai aimé
 
J'attendais la sortie de ce nouveau roman de Simone Elkeles comme jamais. Il faut dire qu'après quatre ans sans sortie française, son grand retour était comme un matin de Noël pour moi. Simone Elkeles a vraiment ce petit truc dans sa plume qui rend ses histoires émouvantes et touchantes à la fois. Nombreux de ses romans font partis de mes préférés d'ailleurs. Alors je ne pouvais pas passer à côté de Crossing the line.
 
Dans Crossing the line, nous faisons la connaissance de Dalila, fille d'un réputé avocat. Elle est obsédée par l'idée de devenir médecin et rien ne doit l'écarter de sa route, son père et ses sbires y veillent. De l'autre côté, nous avons Ryan. Ce jeune homme qui n'a jamais eu une famille digne de ce nom ne souhaite qu'une chose, devenir boxeur professionnel et rendre fière la seule personne qu'il a toujours déçue, sa mère. Pourtant, lorsque sa route va croiser celle de Dalila, il semble perdre de vue son objectif premier... et ensemble ils pourraient bien franchir la ligne.
 
Débuter ma lecture de Crossing the line, c'est me donner l'impression que je retrouve de vieux amis.Voyez-vous, les romans de Simone Elkeles ont ce petit truc qui font que vous êtes de suite concerné par le devenir de ses personnages. Des personnages qui sont comme à son habitude, attachants et totalement opposé l'un de l'autre. Mais comme on dit, les opposés s'attirent. J'étais également ravie de retrouver le double point de vue.
 
L'histoire est somme toute, assez classique, on sait qu'on lit un roman de Simone Elkeles, la reine des différences sociales. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans ses romans. Elle n'hésite pas à bouleversé les stéréotypes et prouvent une fois de plus que peu importe d'où on vient, on peut s'en sortir si on se donne les moyens.
 
C'est le cas de Ryan, qui vient de Chicago, dont la mère est trop bourrée pour faire quelque chose de sa vie, son beau-père semble être un flic véreux qui ne le porte pas dans son cœur et enfin ses demi-frères sont aussi stupides qu'inutiles. Ryan n'a jamais rien eu, il a toujours du se débrouiller. Il ne se bagarre pas inutilement, il se montre plus malin et stratège que les autres afin d'atteindre son objectif, devenir boxeur pro. J'ai apprécié sa force de courage et son acharnement à vouloir réussir dans la vie. Ce qui m'a le plus touché, c'est sans doute son besoin de rendre fière cette mère qui pourtant, ne le mérite pas.
 
Dalila, de son côté, voudrait qu'on la traite autrement qu'en petite princesse mexicaine sensible et fragile. Fille d'un homme réputé et riche, elle veut montrer à tous que malgré la cuillère d'argent, elle sait se débrouiller seule et n'est pas quelqu'un que l'on manipule. D'ailleurs, elle s’entraîne même à la boxe, n'en déplaise à son père et Rico, son ami... 
 
Finalement, nos deux personnages vont se rencontrer à plusieurs reprises mais c'est bel et bien sur le sol mexicain, dans une salle de boxe que nos deux héros vont tisser des liens. Leur histoire d'amour est à la fois mignonne et assez crédible bien qu'un peu rapide, mais étant donné que le roman se lit très rapidement, ça ne m'a pas dérangé.
 
Crossing the line, n'est pas seulement une romance. Ici, on est davantage centré sur l'enquête qui plane au-dessus de nos personnages. Les cartels, les flics corrompus, les coups bas, rien ne nous sera épargné. Ce suspense est présent tout du long et nos personnages, Dalila et Ryan sont au cœur même de ce problème majeur.
 
Si j'apprécie cet à côté, pour ne pas être exclusivement centré sur l'histoire d'amour, j'avoue que j'ai trouvé le tout un peu présent. En fait, j'avais l'impression d'être au milieu d'une affaire policière plutôt qu'une romance. Nos personnages subissant un peu tout cela. Cette partie de l'histoire m'a, je l'avoue, moins captivé. Je ne sais pas si cela vient du fait que j'attendais avec impatience ce nouveau roman où si mes exigences étaient un peu trop poussées mais j'avoue être restée quelque peu sur ma faim. Côté intrigue, j'avoue avoir vu venir depuis le départ certaines choses. Et d'autres ont réussi à me surprendre, du coup c'est finalement bien équilibré et cela pousse le lecteur à s’interroger sur chacun des personnages. 
 
Simone Elkeles a toujours su clôturer ses romans de façon tellement profonde qu'elles m'ont bien souvent, tirer les larmes des yeux. Une fois n'est pas coutume, j'ai bien cru que cela allait également se produire. J'étais vraiment à pas grand chose de verser ma petite larme. Pourtant, j'avoue ne pas avoir vu venir la fin. Rapide, surprenante et totalement à des kilomètres de ses précédents romans. J'avoue avoir été déroutée. Je m'attendais à un énième retournement qui n'est finalement pas venu... 
 
En conclusion, ravie d'avoir retrouvée la plume de Simone Elkeles. C'est un véritable plaisir pour moi de me replonger dans un roman de celle qui m'a tant fait pleurer par le passé. Si celui-ci ne m'a pas autant plu que ses prédécesseurs, il n'en reste pas moins une très bonne lecture que je vous conseille. 
 
Petit aparté, j'ai la sensation que certaines scènes ont été coupé du roman pour entrer pleinement dans la catégorie YA... Je me trompe peut-être mais... avis à ceux qui l'ont lu, n'hésitez pas à venir m'en parler, si vous aussi vous avez eu cette impression.
 
 
my-bo0ks chronique blogueuse littéraire
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le fil de mes lectures 26/01/2019 18:08

Merci je vais me noter cette auteure du coup ! J'adore les romances !

Wahouuuu félicitations j'adore le design de ton blog !

Carole94p 28/01/2019 09:30

Merci beaucoup :D

Le fil de mes lectures 25/01/2019 15:17

Je n'ai jamais lu cette auteure mais j'ai très envie de la découvrir !

Au passage j'adore ta bannière !! c'est toi qui l'a crée ?

Bon week-end à toi

Carole94p 26/01/2019 17:42

Je te la conseille vraiment si tu aimes les romances riches en émotions :)
Et oui c'est moi qui fait mon design intégral :)
Bon week-end à toi aussi !

Evelyne Fée Liseuse 23/01/2019 10:29

Oh ba du coup je vais passer mon chemin.. je ne suis pas fan de cet univers (je préfère les personnages sportifs et les Paradise chez Simone Elkeless.. le cartel, les enquêtes etc c'est pas trop mon truc)
Biiiiz

Carole94p 25/01/2019 08:53

Mince.. c'est vrai que les sportifs et les lectures plus légères c'est cool ! Il n'en reste pas moins que c'est un Simone Elkeles, donc il faut le lire : D