Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'éternité c'est compliqué - Jennifer L. Armentrout

chronique L'éternité c'est compliqué - Jennifer L. Armentrout
 
Titre : L'éternité c'est compliqué (The problem with forever)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Edition : J'ai lu
Depuis sa plus tendre enfance, Mallory Dodge se drape dans le silence. Se taire, c'est survivre. Voilà quatre ans que son cauchemar a pris fin, quatre ans qu'elle n'a pas revu Rider Stark, son protecteur. Entourée de parents adoptifs aimants et à l'aide de cours particuliers, Mallory a repris le chemin des mots. Elle s'apprête également à faire le grand saut en reprenant celui du lycée pour son année de terminale. Le jour de la rentrée, la jeune fille était loin de se douter qu'elle tomberait sur son ami. Leur complicité est intacte, mais si Rider n'a plus rien d'un enfant, il reste habité par de nombreux démons. Quand les ombres du passé menaceront de les séparer, Mallory aura-t-elle le courage de prendre la parole pour exprimer ce qui doit l'être ?
 
Il y a des auteurs que vous affectionnez tellement que chaque nouvelle sortie se révèle être un combo d'attentes toutes plus inimaginables les unes que les autres. Jennifer L. Armentrout fait partie d'eux. Ca ne sera un secret pour personne, depuis plusieurs années elle est à la tête de ma bibliothèque et chacun de ses romans et précommandé des mois et des mois à l'avance. L'éternité c'est compliqué était donc, attendu de pieds fermes.
 
L'éternité c'est compliqué ou The Problem with forever en VO, aborde des sujets encore jamais évoqué dans les romans de Jennifer L. Armentrout. Ici, il est à la fois question de famille d'accueil mais aussi de maltraitance. Mallory et Rider ont eu une enfance plus que difficile. Pendant de nombreuses années ils n'ont dû compter que l'un sur l'autre, jusqu'à ce que tout s'arrête brutalement et qu'ils se perdent de vue. Quatre ans plus tard, Mallory fait son entrée au lycée pour sa dernière année et tombe sur un visage qu'elle ne pensait jamais revoir... celui de Rider !
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment très curieuse de découvrir L'éternité c'est compliqué. A vrai dire, j'ai pour habitude de ne lire le résumé d'auteures chouchous qu'à la précommande et attendre son arrivée sans rien lire dessus ensuite. Ce qui veut également dire que je me plonge dans ce genre de roman un peu à l'aveugle. 
 
Le feeling est de suite passé. C'est un roman de Jennifer L. Armentrout et ça se sent. Les pages défilent, les personnages sont attachants et mystérieux à souhait. Tout allait donc parfaitement jusqu'à ce que je bloque avec le personnage principal, Rider
 
C'est là que les choses se gâtent. Nous allons donc commencer cette chronique avec les quelques détails qui m'ont fait louper le coup de coeur attendu. Vous avez déjà eu cette impression que tout allait trop bien ? Eh bien c'est ce qu'il s'est passé pour moi. Je développais un intérêt certain pour le héros, Rider quand tout à coup il a baissé dans mon estime. Pour ne pas vous en dire trop et vous laisser le découvrir par vous-même, deux points m'ont dérangé le concernant.
 
Le premier, sa copine au début du roman. Et là, vous comprenez sans doute ou ça coince. Je hais les triangle amoureux, c'est connu, et quand le roman commence, notre cher Rider a plus ou moins une copine. Une chose en entraînant une autre, il est clair que cette relation va virer à l'échec, vous vous en doutez. Le problème c'est que notre cher Rider continue sa relation un peu trop longtemps à mon goût étant donné les circonstances. Ca peut paraître ridicule et vraiment peu embêtant pour certain, mais moi, ça m'a vraiment faite grincer des dents.
 
Le second point et là c'est nettement plus dérangeant. C'est son comportement vis-à-vis de Mallory. Si au démarrage j'ai fondu pour son affection, ce lien entre eux et ce passif si compliqué, par la suite j'ai trouvé qu'il se montrait un peu trop défaitiste, négatif et culpabilisateur envers Mallory, dans le sens où il lui faisait bien sentir sa chance dans son histoire alors que lui n'a rien eu. 
 
Pourtant, ce dernier point est vraiment essentiel à l'histoire et reflète aisément les problèmes lorsque l'on fait partit du système et que l'on tombe sur des êtres ignobles ou que l'on ai ignoré. Mais j'ai trouvé qu'avec Mallory, il allait vraiment trop loin. Sous prétexte que sa situation est aujourd'hui meilleure que la sienne, il se permet de la juger en la faisant douter sur son mérite....
 
Cette parenthèse terminée, L'éternité c'est compliqué m'a tout de même tenu en haleine et plu. N'ayez pas de doute la dessus. Mais dans l'excellence, il y a toujours quelques loupés. Avec le recul, je me dis que j'en attendais tellement que peut-être cela à jouer en sa défaveur. 
 
Je terminerais cette chronique sur une note positive, puisque comme toujours, les romans de Jennifer L. Armentrout sont géniaux. L'éternité c'est compliqué aborde avec brio et sincérité des sujets d'actualité. La maltraitance et le système adoptif a de bons et de mauvais côtés mais l'auteure arrive à toujours donner espoir et nous laisse avec une morale sans faille à travers ses personnages. 
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amabooksaddict 21/06/2018 23:12

Un roman que j'ai très envie de lire également (comme beaucoup de romans de l'autrice en fait haha) ; par contre je ne suis pas spécialement fan de la couverture, dommage

Carole94p 22/06/2018 10:13

Elle est sympa mais je suis pas particulièrement fan... :p