Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Marque du corbeau, tome 1 : Blackwing - Ed McDonald

La Marque du corbeau, tome 1 : Blackwing - Ed McDonald
Série : La Marque du corbeau
Titre : Blackwing 
Auteur : Ed McDonald
Edition : Bragelonne
 
​  ​La Marque du corbeau, Tome 1 : Blackwing
Sous son ciel brisé et hurlant, la Désolation est une vaste étendue de terre ravagée, née quand la Machine, l’arme la plus puissante du monde, fut utilisée contre les immortels Rois profonds. De l’autre côté de ce désert, grouillant de magie corrompue et de spectres malveillants, les Rois et leurs armées observent encore – et attendent leur heure…
Pour Ryhalt Galharrow, la Désolation n’a pas de secrets. Chasseur de primes armé pour affronter les hommes comme les monstres, il la traverse en quête d’une jeune femme aux mystérieux pouvoirs. Quand il se retrouve pris dans une attaque qui n’aurait jamais dû être possible, émanant des Rois profonds eux-mêmes, seule l’intervention inattendue de celle qu’il recherche lui sauve la vie.
Jadis, cette femme et lui se connaissaient bien. Voilà qu’ils se redécouvrent au milieu d’une conspiration qui menace de détruire tout ce qui leur est cher, et qui pourrait mettre un terme à la trêve fragile de la Machine
 
La Marque du corbeau, tome 1 : Blackwing - Ed McDonald
Chronique de Fred du blog Lu & Approuvé
Merci à Bragelonne pour cette découverte.
 
Blackwing est le premier tome de la série La marque du corbeau écrit par Ed McDonald. Attention, pour le coup l'univers est vraiment sombre ! Blackwing est un roman de Dark Fantasy. 

On suit les aventures de Ryhalt Galharrow (les noms simples sont beaucoup trop mainstream), un capitaine et chasseur de tête un peu particulier. En effet, la seule chose qui sépare son pays de hordes de monstres autrefois humains mené par des créatures aussi puissantes que maléfiques, c'est la Désolation.

Une zone étrange, brisée voilà des années par une arme surpuissante que personne ne comprend et qui a altéré la réalité elle-même tout en massacrant l'envahisseur. Depuis c'est le statut quo. Les Rois des Profondeurs tentent régulièrement d'infiltrer leurs sbires et espions tandis que des gens comme Galharrow vivent au jour le jour en les traquant de façon sanglante entre deux cuvées dépressives.

Le problème c'est que personne ne comprend comment fonctionne la Machine qui est censé protéger le monde. Elle n'a plus servie depuis des années, et d'inquiétantes rumeurs commencent à courir... Galharrow est hanté par son passé violent et n'est plus aujourd'hui qu'un déchet de l'humanité, mais il reçoit un ordre qui va tout changer. Retrouver puis escorter une femme qu'il aimait dans une autre vie. Une femme mystérieuse, aux pouvoirs impressionnants... et en plein cœur de la dangereuse Désolation.
 
J'ai beaucoup aimé Blackwing ! D'abord pour son univers, qui se révèle beaucoup plus complexe qu'on ne le croie au début. Complots et machinations subtiles sont au rendez-vous. J'ai eu un peu plus de mal avec le "héros" au début : brisé mentalement, dépravé et dépressif, il se jette sur sa mission pour une femme qu'il a idéalisé à un point ridicule (même lui s'en rend compte). Toutefois j'ai fini par accrocher au fil des péripéties du personnage qui le font bien évoluer.

Dans Blackwing, le ton est très sombre, je dois insister, et l'aspect romance léger. L'humour est quasi-absent, et c'est un roman de fantasy qui flirte plus qu'un peu avec l'horreur que l'on a entre les mains. Face à la menace absolue que représente les Rois des Profondeurs - totalement maléfique - j'ai apprécié de retrouver des "héros" faits de brics et de brocs, avec leurs (nombreux) défauts... et parfois obligés de pactiser avec de "moindres" maux pour réussir à s'en sortir.
 
Blackwing est un roman prometteur qui ravira les amateurs d'univers obscurs et tourmentés, avec une excellente fin de tome qui m'a tenue en haleine et même agréablement surpris par ses ultimes révélations !
 
 
Pour découvrir son blog & ses avis : 
Chronique de Lu & Approuvé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zina 12/05/2018 11:06

Je n'entends que du bien sur celui-là, ça m'intrigue !