Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Diabolic, tome 2 : le trône de sang - S.J. Kincaid

Diabolic, tome 2 : le trône de sang - S.J. Kincaid
Série : Diabolic
Titre : Le trône de sang
Auteur : S.J. Kincaid
Edition : Bayard
 
Diabolic, tome 2 : le trône de sang - S.J. Kincaid
 
Attention SPOILERS, il s'agit du tome 2
 
Les Diabolics, ces créatures issues d'une manipulation génétique, plus fortes, plus rapides et plus impitoyables que n'importe quel être au monde, ont été décimées. Mais trois Diabolics sont encore vivants. Deux sont gardés en isolement total, enchaînés à vie. Le troisième s'apprête à prendre le pouvoir. Depuis la mort de sa maîtresse, Némésis n'a plus aucune limite. Mais avant de devenir la future impératrice de la galaxie, Némésis doit réussir à obtenir le statut d'être humain. Et pour cela, elle est prête à tout. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.
 
Diabolic, tome 2 : le trône de sang - S.J. Kincaid
Je remercie les éditions Bayard pour cette lecture.
 
Cette suite de Diabolic, je l'attendais de pieds fermes. Il faut dire que le premier tome m'avait totalement conquise et avait été un coup de coeur. Du coup, je me faisais une joie de découvrir qu'au lieu d'un one-shot, celui-ci soit finalement une trilogie. 
 
Du coup, lorsqu'il est arrivé, je peux vous dire que je n'avais qu'une envie, me plonger dedans et le dévorer littéralement. Pourtant, on sera tous d'accord pour dire qu'il s'agit là (comme pour le premier) d'une belle brique. Je me suis donc plongée dans ma lecture, avec tous mes souvenirs du premier tome, intactes et pressée de savoir ce qu'il allait advenir de Némésis et Tyrus.
 
Avant toute chose, je tiens à préciser qu'au début de ma lecture, je me suis faite spoiler les grandes lignes et bouleversements de ce second tome de Diabolic. Autant vous dire que je l'avais plutôt mauvaise car, commencer une lecture en sachant les grands événements de celui-ci, ça casse clairement le suspense. 
 
Depuis le tome 1, les choses ont bien changer. L'identité de Némésis étant révélée, elle doit faire face aux regards des autres et aux menaces en tout genre. Mais ce n'est pas tout. En tant que future impératrice, elle se doit d'être encore plus vigilante. Les opposants sont nombreux et Tyrus a peu de soutient de confiance. Pourtant, tout laisse penser qu'ensemble ils pourraient y arriver. 
 
Ce second tome de Diabolic n'a clairement pas le même rythme que le premier. Si dans le tome 1, Némésis est dans le secret pendant les 3/4 du livre, ici, tout le monde sait et épie ses moindres gestes. Finalement, Némésis n'a plus vraiment possibilité d'agir comme elle le souhaite et surtout n'est plus vraiment elle-même. Elle observe beaucoup et n'agit que modérément. Je ne sais pas si c'est le fait de savoir ce qu'il allait se passer ou si c'est le roman en lui même, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de longueurs. Un peu comme une impression d'être spectateur et non plus acteur de l'histoire. Du coup, certains passages m'ont paru assez lents et ont un peu entaché mon avancé. Mais comme je le précisais plus haut, savoir les grandes lignes d'une histoire gâche beaucoup le suspense et le rythme... 
 
En revanche, on ne pourra pas jeter la pierre de ce côte-ci, mais j'ai trouvé que les personnages n'étaient plus aussi captivant et avaient perdu de leur mordant. Dans le premier tome, on les découvraient aventureux, courageux et qui prenait des risques et j'ai eu l'impression d'avoir à faire à deux autres personnages. Surtout concernant Tyrus, que j'ai trouvé relativement passif. 
 
C'est assez bizarre, mon ressenti sur cette lecture est flou. J'ai la sensation d'avoir aimé mais en même temps, j'ai pas mal de reproches à lui faire. Du coup, je reste assez dubitative. Je suis certaine d'avoir aimé mais à quel degré, là c'est plus compliqué. 

Une chose est certaine, S.J. Kincaid relève la palme d'or de l'auteure qui n'épargne pas ses personnages. La tournure des événements est ahurissante et totalement... invraisemblable dans le sens où j'ai été dans le déni du début à la fin. Encore maintenant, j'ai du mal à y croire et je ne veux pas y croire surtout. 

Alors voilà, cette belle brique était plutôt bien sympa et à des kilomètres de ce que je pensais que cela serait. On est loin du coup de coeur démesuré que j'avais eu pour Diabolic, tome 1, c'est sur, mais c'était tout de même une bonne suite et l'auteure réserve son lot de retournements de situation jusqu'à la dernière ligne. 
 
Ma chronique sur Diabolic #1
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article