Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Forme de l'eau - Daniel Kraus & Guillermo Del Toro

La Forme de l'eau, The shape of water de Daniel Kraus & Guillermo Del Toro
 
Titre : La forme de l'eau
Auteurs : Daniel Kraus & Guillermo Del Toro
Edition : Bragelonne
 
Chronique La forme de l'eau, The Shape of water Daniel Kraus & Guillermo Del Toro
Nous sommes en 1963, et Elisa Esposito survit tant bien que mal. Née muette, abandonnée par sa famille, elle travaille de nuit comme femme de ménage au Centre Occam de recherche aérospatiale. Un soir, elle surprend quelque chose qu’elle n’était pas censée voir : un homme amphibie prisonnier d’une cuve, qui doit être étudié par les scientifiques pour faire avancer la course à l’espace de la Guerre Froide. La créature est terrifiante, mais aussi magnifique – elle fascine Elisa. Utilisant la langue des signes, celle-ci établit une communication. Bientôt, la créature devient sa seule raison de vivre. Pendant ce temps, Richard Strickland, le militaire brutal qui a capturé la créature en Amazonie, envisage de la disséquer avant que les Russes ne tentent de s’en emparer. 
 
chronique the shape of water La forme de l'eau Daniel Kraus & Guillermo Del Toro
Je remercie les éditions Bragelonne pour cette lecture.
 
C'est avant tout la couverture de La forme de l'eau (The Shape of Water) qui m'a de suite intrigué et donné envie d'en savoir plus. J'ai ensuite décidé de ne pas trop lire à ce sujet et surtout ne pas voir l'adaptation avant de le découvrir. Et j'ai bien fait ! Ainsi, j'ai pu me faire ma propre idée des personnages et de l'histoire.
 
La forme de l'eau n'est pas le genre d'histoire que je lis souvent. Mais parfois j'aime sortir de mes genres de prédilection (quoique, nous sommes dans un univers fantastique avec de la romance). Là où La forme de l'eau se démarque c'est véritablement dans son histoire et surtout de cette fameuse créature de l'eau. 
 
Elisa est muette. Pour subvenir à ses besoins elle travaille comme femme de ménage dans un centre de recherches pour le moins assez secret. Ses collègues sont eux aussi plus ou moins exclus de la société et passent inaperçus. Pourtant, lorsqu'Elisa et sa collègue vont pousser la porte du labo, une nuit, tout va changer. Car ce qu'elles vont découvrir dépasse l'entendement. 
 
Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai été assez agréablement surprise de découvrir l'histoire du début. A vrai dire, je m'attendais à ce que cela commence une fois emprisonné dans cette cuve, mais non. Nous suivons Strickland, un militaire venu capturé la créature dans l'Amazonie. On voit tout de suite que ses plans sont loin d'être sympathiques et qu'il n'hésitera pas à faire preuve de brutalité et de force pour arriver à ses fins. 
 
Au démarrage, nous découvrons chaque personnage et notamment Elisa nous fait découvrir son quotidien. Une femme de ménage dont la vie est relativement monotone et sans grande surprise. Très secrète, elle s'est tout de même lié d'amitié avec Giles, son voisin assez particulier. 
 
L'alternance des différents points de vue est à double tranchant. Cela permet à la fois de suivre l'histoire de vraiment tous les angles mais c'est en même temps assez frustrant et parfois cela alourdit le récit. Je n'avais qu'une envie, repasser aux points de vues qui m'intéressaient le plus, Elisa voire Zelda et le scientifique. Parce que autant vous avouer tout de suite qu'être dans la tête de Strickland c'était juste horrible. C'est une brute qui ne pense qu'à ses intérêts. Pour le coup, il rempli le rôle du méchant parfaitement. Quant à celui de sa femme, je n'ai pas compris l'intérêt...
 
J'ai vraiment apprécié ma lecture lorsque les choses évoluent vraiment, c'est à dire lorsqu'Elisa découvre ce qu'il y a dans ce fameux labo. Là les choses prennent une toute autre tournure et les questions se multiples quant à savoir ce qu'il est, s'il peut communiquer, ce qu'il va devenir. 
 
L'histoire prend une tournure intéressante et laisse le lecteur totalement dans la surprise. Les retournements de situations sont nombreux dans les derniers chapitres à tel point qu'il est possible de reposer La forme de l'eau avant de l'avoir terminé. 
 
En conclusion, je dois dire que j'ai été agréablement surprise par La forme de l'eau. Cette lecture s'est révélée captivante et vraiment originale. Elle amène le lecteur à oublier les différences entre deux êtres et les réunir par l'amour et le langage non verbal. 
 
En revanche, je déconseille de regarder la bande annonce avant de lire le livre car, à mon sens, celle-ci révèle quasiment toute l'histoire. 
 
 
 
Plus d'avis sur : 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zina 19/04/2018 08:45

Je suis plutôt tentée par le film, l'univers a l'air tellement visuel. Je l'ai malheureusement loupé à sa sortie.

Popcorn & Gibberish 09/04/2018 14:53

Avec mon chéri, on a adoré le film et à chaque fois qu'on voit le livre en librairie, il bave. Je pense que je vais lui prendre :).

Carole94p 10/04/2018 09:48

C'est vrai ? Je n'ai pas encore vu l'adaptation mais j'avoue que ça m'intrigue de voir ce que ça peut donner.
Je pense qu'il devrait aimer le livre alors :)

Lolita 04/04/2018 23:30

J'ai vu le film alors je n'ai pas spécialement envie de lire le livre. Mais ta chronique reste très sympa :) !

Carole94p 05/04/2018 10:29

Ah dommage..

Camille 04/04/2018 18:22

Rien que la couverture du film/livre me rebute...
Tu as presque réussi à me convaincre parce que tu m'intrigues ^^

Carole94p 04/04/2018 18:27

C'est vrai que ça peut faire peur et j'avoue que j'ai évité de regarder toutes les photos de l'adaptation (C'est vachement plus glauque de voir en image ) . Mais dans le livre c'est expliqué avec une certaine poésie ^^ du coup j'ai fais abstraction du côté amphibien ^^