Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman

Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman
 
Série : Le pacte d'Emma
Titre : Le pacte d'Emma, T1
Auteur : Nine Gorman
Edition : Albin Michel
 
Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman
Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d'un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme.
 
Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman
Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman
Je remercie Albin Michel ainsi que Nine Gorman
pour cette jolie réception !
 
Le pacte d'Emma m’a tout de suite véritablement intriguée lorsque j’ai découvert le résumé. Cela faisait un certain temps que je n’avais pas lu d’histoire sur les vampires et j’étais vraiment curieuse de découvrir comment Nine Gorman allait aborder ce thème.
 
Emma, vingt et un ans, se sait condamnée. Pourtant, elle ne baisse pas les bras. Après avoir déménagée à New York, elle décide de postuler pour le célèbre Andrew Anderson. Cette rencontre pourrait bien tout changer, pour elle, comme pour lui.
 
On ne le niera pas, quelques clichés comme bon nombre de romans Young Adult sont présents dans Le pacte d'Emma. Inutile de les rappeler, c’est un peu comme une base sur laquelle plusieurs histoires démarrent. MAIS, car il y a un gros MAIS. Nine Gorman y apporte ce petit truc en plus et en profite pour jouer avec ces quelques ressemblances pour finalement s’en démarquer.
 
Le pacte d'Emma m’a de suite entraînée dans ses mystères. Dès les premières lignes, le ton est donné. La jeune et jolie Emma ne se rend absolument pas compte de l’impact qu’elle a sur les autres et fait d’elle un personnage d’autant plus intéressant. Sa maladie donne à l’histoire une certaine tension, un peu comme une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes tout au long de ce premier tome. Si elle se montre forte et en véritable battante lorsqu’elle doit faire face à ses symptômes de plus en plus significatifs, lorsqu’il est question d’amour, elle se révèle fragile et nous donne envie de la prendre dans nos bras.
 
Côté personnages masculins, nous sommes servis. Je crois que c’est le seul défaut à ce premier tome. Moi, l’anti-triangle amoureux a pris une sacrée claque dans la tête. Avant toute chose, je précise qu’il n’aurait pas été là, mon appréciation concernant Le pacte d'Emma, aurait été encore meilleure… MAIS, ce triangle ne m’a pourtant pas freiné dans ma lecture, car à mon sens, l’évidence du choix d’Emma me semble clair… (j’espère ne pas me tromper avec la suite !).
 
Parlons donc de l’essentiel, ces fameux personnages.  J’ai plutôt bien aimé Nathan. D’abord inconnu, puis ami, celui-ci se révèle d’un soutien assez impressionnant. Dans la mesure où à mes yeux il restera pour toujours dans la « friend zone », cette relation assez présente ne m’a pas tant gêné et apportait un petit truc supplémentaire à ce quatuor. En revanche, là, où j’ai eu plus de mal c’est avec Matthew. Matthew Anderson. Vous voyez mon visage s’assombrir ? Non ? En fait, Matthew représente tout ce que je ne n’apprécie pas dans les romans. Le gentil frère, légèrement lourdingue, qui fait passer l’autre pour le méchant… Cela résume à peu près mon avis sur lui… Nous nous arrêterons donc de parler de lui pour parler du meilleur…

Andrew Anderson. C’est là que commence ma petite déclaration d’admiration… Ce personnage torturé, mystérieux, un brin méchant et froid (quand il le veut) m’a fait fondre dès la première rencontre. C’est le genre de personnage qui en cache pas mal sous cette carapace d’homme intouchable. Finalement, lorsque celle-ci commence à se fissurer, on aperçoit un amour de personnage… Je ne vous en dirais pas plus, mais sachez que c’est LE gros point fort du Pacte d’Emma.
 
En parlant de pacte, d’ailleurs, je dois dire que l’auteure a su garder le suspense au top du début à la fin. L’intrigue nous pousse à redoubler d’espoir pour l’héroïne, Emma et attendre patiemment ce moment fatidique où elle obtiendra sa part du marché… Un marché dont les deux parties pourraient ne pas ressortir indemne. Une relation qui évolue doucement, se développe pour finir de façon ahurissante. Le couple Emma/Andrew m’a fait rêver (oui, oui, je vous assure).
 
Parlons enfin de cette fin. Le pacte d'Emma, tome 1 se termine d’une façon tellement horrible pour nous, lecteurs, que je me dis que ce n’est vraiment pas possible. En lisant les remerciements j’avais encore ce pseudo espoir de grappiller quelques petites infos sur la suite… tout en sachant très bien que ce serait en vain. Cette fin m’a laissé sur le cul... et je ne peux qu’avoir envie de me jeter sur la suite… mais quand aurons-nous la chance de la découvrir ?

En conclusion, Le pacte d'Emma m’a vraiment beaucoup plu. Je dois dire que l’histoire m’a captivé facilement et rapidement. Une intrigue bien menée et des rebondissements finaux à la hauteur de mes attentes. Finir un premier tome comme ça c’est, l’idéal pour donner envie aux lecteurs de redoubler d’impatience pour la suite… Pour nous lecteurs, c’est un peu comme l’envie de s’arracher les cheveux…
 
Au réfractaire du triangle amoureux comme moi, tentez Le pacte d'Emma, si j’ai pu le faire, vous le pourrez aussi !
 
Une chose est certaine, je sauterais sur le tome 2 dès que j’en aurait l’opportunité.
Le pacte d'Emma, tome 1 - Nine Gorman
 
Plus d'avis sur :

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kin 15/11/2017 14:28

Complètement hors sujet : je sais pas depuis combien de temps elles sont là mais j'adore tes icones un peu partout sur le blog, elles sont trop jolies !
Sur le pacte d'Emma : je suis pas sûre que ce soit une lecture pour moi parce que j'ai du mal avec les stéréotypes :/
See you !

Carole94p 15/11/2017 17:37

Oh merci beaucoup :)
J'ai fais des gros changements hier, une petite refonte du blog (manque plus que l'en-tête).
Ah, c'est sur que si tu ne le sens pas, mieux vaut ne pas prendre le risque

Lowrra 14/11/2017 22:37

Ah c'est génial que t'aies aimé ^-^
Parfois les clichés peuvent être intéressants quand ils sont bien maîtrisés :) Je suis pas du tout fan des triangles amoureux, mais dans certains livres, ça passe sans que je grince des dents haha.

Carole94p 15/11/2017 17:38

Je suis vraiment anti triangle... j'ai limite envie d'envoyer valser le livre généralement :)

La couleur des mots 12/11/2017 20:55

Team ANDREW !! on va créer un fan club xD J'espère qu'on aura vite le second tome *-*

Nath 12/11/2017 20:23

Bah dis donc ! Ta chronique me donne clairement envie de le tenter :) Je suis quasiment sure de detester Mathew et adorer Andrew XD Pour ce qui est du triangle amoureux j'attend de voir ce que ça donne car c'est le cliché que je déteste le plus en YA...

Nath 12/11/2017 20:56

Il faudra bien vu que je compte bien le lire

Carole94p 12/11/2017 20:27

Crois-moi, le triangle m'a pour le coup vraiment fait l'effet d'une claque quand je l'ai découvert... mais j'y crois, je sais que tu arriveras à passer au delà ;)