Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds - Barbara Dee

Publié le par Carole94p

Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds - Barbara Dee
Titre : Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds
Auteur : Barbara Dee
Edition : La martinière Jeunesse
 
 
Pour Finley et sa meilleure amie Maya, on peut classer les garçons du collège en trois catégories. Il y a les Têtards, les garçons immatures et grossiers ; puis viennent les Crapauds, maladroits, timides, dont la voix déraille complètement ; enfin il y a les Grenouilles, qui sont les garçons les plus évolués. Malheureusement, ces dernières sont une espèce extrêmement rare, en quatrième... Quand Zachary Mattison revient au collège après un an d'absence, les deux filles n'en croient pas leurs yeux : Zach était le plus minable de tous les Têtards, et le voici devenu une Grenouille incroyablement séduisante, sans être passé par la case Crapaud. Tout ce que les deux amies croyaient savoir sur les garçons s'effondre. Et quand toutes deux commencent à s'intéresser à Zachary, leur amitié est mise à rude épreuve...
 
 
Je remercie Babelio pour m'avoir permis de découvrir Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds de Barbara Dee.
 
Un titre accrocheur, un résumé drôle et sans prise de tête, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir cette histoire.
 
Nous y suivons Finley (et Maya, sa meilleure amie), collégiennes qui classent les garçons en trois catégories. Les têtards, les crapauds et enfin les grenouilles. Pourtant, le retour de Zach, absent pendant 1 an, va bouleverser leurs théories. Pendant cette absence, il est passé du têtard au prince charmant.
 
Les garçons (du collège) ne sont pas (tous) des crapauds est une lecture vraiment légère. Certes, jeunesse, mais on passe un très bon moment en compagnie de Finley, Maya et toute la bande. En fait, on s'attache facilement à elle et à sa logique imparable concernant les garçons de son collège. L'amitié, les clichés et surnoms débiles du collège sont de rigueur et nous ramènent facilement à cette époque avec une pointe d'humour.
 
La plume de l'auteur est fluide et on ne s'ennuie pas une minute. Les pages défilent assez facilement d'autant plus que le roman n'est pas très long.
 
Au fil des pages, on voit grandir Finley et surtout murir tout en faisant la découverte de la transformation de Zach. On en ressort satisfait, avec une belle morale.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Candiable Lisange 24/10/2016 21:12

Ce n'est pas vraiment mon genre de livre, mais je ne doute pas qu'il devait être tout de même amusant... ;)

Carole94p 25/10/2016 17:39

C'est exactement ça :)

Elsa Luce 24/10/2016 20:53

Rien qu'au titre, ce livre ne me disait rien qui vaille je t'avoue que maintenant c'est différent ! Je vais peut-être, si je le trouve en bibliothèque le lire

Carole94p 25/10/2016 17:38

Oui c'est l'occasion de passer un bon moment sans se prendre la tête ! =)