L'école du bien et du mal, tome 2 : un monde sans princes

Publié le par Carole94p

L'école du bien et du mal, tome 2 : un monde sans princes

Série : L'école du bien et du mal
Titre : Un monde sans princes
Auteur : Soman Chainani
Editions : Pocket Jeunesse

EmancipésAttention, tome 2 !

De retour à Gavaldon, Sophie et Agatha retrouvent une vie qui ne ressemble en rien à un conte de fée. Lorsqu'Agata fait le voeu secret d'une autre Fin Heureuse, elle rouvre accidentellement les portes de l'École du Bien et du Mal et replonge dans un tout autre monde que celui qu'elle a connu : désormais, les sorcières et les princesses résident à l'École des filles, ou on leur enseigne la vie sans princes... tandis que les garçons campent dans les tours du mal. Et la guerre se prépare entre les deux écoles...

Emancipés

Enfin la suite de L'école du bien et du mal. Avec la fin du précédent, j'étais très curieuse de savoir comment les choses allaient évoluer. Un an après ma lecture du premier tome, j'avais globalement toute l'histoire en-tête.

En revanche, j'avoue avoir énormément de mal à accrocher avec la première partie. C'est peut-être parce que notre chère Sophie est toujours aussi égoïste et ne pense toujours qu'à ce quelle veux ou bien parce qu'Agatha se montre tellement naïve vis-à-vis d'elle, quelle a une confiance aveugle en son amie, mais j'ai vraiment mis du temps à être totalement dans l'histoire.

Pourtant l'histoire est toujours intéressante, avec la fin que Sophie et Agatha ont causé dans le premier tome, plus rien n'est pareil. Les deux écoles sont maintenant en guerre. D'un côté les filles, de l'autre les garçons. Sorcière et princesses sont alliés et apprennent à obtenir leur fin heureuse et sans prince. Fini les cours d'embellissement, l'obsession avec le rose, bonjour la chasse et la haine envers les garçons. Si cet objectif plaît à Sophie, Agatha elle voit d'un mauvais œil tout ces changements. Mais comme dans le premier tome, elle n'a absolument aucune confiance en ses intuitions ni ses choix et ne sait plus où donner de la tête. Qui croire quand tout le monde vous ment ?

De son côté Tedros doute de tout et tout le monde. Et il se fait à nouveau avoir comme un débutant. J'avais envie de le secouer pour le réveiller de sa bêtise... Comme quoi, les princes ne sont pas toujours très futés..

Passé la moitié du roman, j'ai retrouvé ce petit truc qui fait qu'on tourne les pages à vive allure pour savoir ce qu'il va se passer. Comme pour le premier d'ailleurs, la fin de ce second tome nous donne vraiment envie de lire la suite.

En conclusion, une suite en demi teinte.  Un début très difficile, mais des rebondissements qui nous tiennent en haleine ! Je lirais donc la fin de cette histoire !

L'école du bien et du mal, tome 2 : un monde sans princes

Commenter cet article

LittleGirly 10/06/2016 20:04

J'avoue que je commence à ne plus me souvenir de l'histoire...La fin est là mais Tedros c'est un peu le trou noir XD Avant de lire la suite, je vais essayer de me rappeler des passages :) Mine de rien, déjà un an est passé !! :O

Malgré un début difficile, ta chronique me donne quand même envie de lire la suite :)

Carole94p 10/06/2016 23:15

Si besoin je peux te rafraîchir la mémoire concernant la fin du 1 !
Comme tu dis 1 an cest loin déjà !
Oui oui il faut poursuivre la série !