L'élite, tome 2 : sous surveillance

Publié le par Carole94p

http://www.images-booknode.com/book_cover/541/l--lite,-tome-2---sous-surveillance-540500-250-400.jpg

Série : L'élite

Titre : Sous surveillance

Auteur : Joelle Charbonneau

Editions : Milan Macadam

Emancipés

Attention, tome 2 !

Après avoir réussi le Test, Cia rentre enfin à l'Université où elle va découvrir sa "matière principale" et la carrière dans laquelle elle devrait se lancer. Cependant, les test ne sont pas finis. Afin de montrer qu'elle est la meilleure et qu'elle est capable, elle devra encore surmonter des obstacles: notamment l'induction, une série d'épreuves inventées par les dernières années. Cia réussit toujours avec excellence et cela va soulever des questions...Cia restera-t-elle dans la course et arrivera-t-elle à changer les choses?

Emancipés

Avec la fin du second tome, ma curiosité a été tellement forte qu'il fallait que je continue ma lecture. Pour une fois, je me félicite de commencer une série en ayant tous les tomes en ma possession.

 

On reprend plus ou moins là où on s'est arrêté. Dans ce tome-ci, Cia a réussi à intégrer l'université, mais elle n'est pas au bout de ses peines. Pire encore, elle fait découvertes en découvertes et celles-ci ne sont pas toujours bonnes. L'auteur mise tout sur l'intrigue et sur la confiance qu'il faut accorder ou non aux différents personnages.

 

Cia est plutôt fidèle à elle-même et tente toujours de démêler le vrai du faux. Ma déception est cuisante quand à la relation Cia/Tomas qui évolue toujours... En revanche, je suis plutôt contente que d'autres personnages soient un peu plus présents. Je pense notamment à Will et surtout, Michal.

 

En revanche, je dois dire que ce tome m'a moins convaincue que le premier. Je l'avoue c'est surtout cette horrible fin qui m'a totalement déçue. Clairement, tout s'est écroulé quand j'ai lu ce passage là. Du coup, je suis hyper perplexe concernant la suite, que je vais lire, puisque j'ai envie de connaître l'issue de cette histoire.

L'élite, tome 2 : sous surveillance

Commenter cet article