L'élite, tome 1 : résilience

Publié le par Carole94p

Série : L'élite

Titre : Résilience

Auteur : Joelle Charbonneau

Editions : Milan Macadam

Emancipés

La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ulitme qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.
Emancipés

Une éternité que je devais commencer L'élite, et puis je me suis dit, je vais attendre que la trilogie soit sortie pour me lancer dedans. Maintenant que c'est le cas, j'ai enfin pu découvrir cette dystopie dont j'ai beaucoup entendu parlé.

 

On ne va pas le nier, L'élite a pas mal de ressemblance avec Divergent, pour le début mais surtout avec Hunger Games. La mise en place est certes un peu différente, mais la trame et pas mal d'éléments sont très proches.

 

Ici, nous suivons Cia, jeune fille de 16 ans qui va être diplômée. Elle va savoir si oui ou non elle est destinée à faire partie de l'élite où si comme ses frères, elle va retourner auprès de sa famille. L'univers de base, m'a beaucoup intriguée. J'aime assez les dystopies et j'étais plutôt bien enthousiaste quant à l'idée de découvrir celui créer par Joelle Charbonneau. Notre héroïne va donc faire partie des sélectionnés pour passer les tests. Seulement à la veille de son départ, son père lui révèle des choses auxquelles elle n'était pas préparé.

 

Ce premier tome est principalement centré sur les tests en question. Au départ, des épreuves écrites, un peu comme nous, et par la suite des épreuves d'autant plus compliquées qui s'apparentent aux Hunger Games. Et c'est là que cela m'a dérangé. En fait, je ne pouvais pas m'empêcher de faire la comparaison entre les deux. Même si ici, ce n'est pas le côté télé-réalité mais bien des épreuves visant à ne garder que les meilleurs, j'avais un peu de mal à passer outre.

 

Cia est un personnage pourtant attachant. Elle intelligente, réfléchis et possède un sens de l'observation certain. Pourtant, toujours sous-estimée, elle va se démarquer des ses amis, et adversaires. Côté personnage masculin, j'ai adoré Michal. Son personnage m'a beaucoup intriguée, et je m'attendais à ce qu'il soit plus présent. J'ai aimé sa façon de protéger Cia tout en restant à sa place. Et enfin nous avons Tomas. Si je vous dit que je l'ai détesté, ça vous donne une idée ? Honnêtement, il m'a énervé du début à la fin, rien qu'en étant présent. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'avais aucune confiance en lui dès le début des épreuves et au fil de ma lecture c'était de pire en pire. Vous vous doutez donc que la tournure des événements ne m'a pas ravie..

 

Malgré ces reproches, j'avais tout de même envie d'en savoir plus, de connaître l'issue de cette histoire. De savoir qui mentait, et qui était digne de confiance. Je me suis donc directement lancée dans la lecture du second tome.

L'élite, tome 1 : résilience

Commenter cet article

Attrape-mots 07/04/2016 20:52

J'hésite beaucoup à lire cette trilogie!

Carole94p 08/04/2016 10:12

A toi de voir. Le premier tome a été le meilleur des trois pour moi ;)