Pushing the limits, tome 4 : Pour survivre

Publié le par Carole94p

Pushing the limits, tome 4 : Pour survivre
Série : Pushing the limits
Titre : Pour survivre
Auteur : Katie McGarry
Editions : HarperCollinsMosaic
 
Un défi déloyal. Un amour bouleversant.
Il fait nuit. Haley est sortie acheter des médicaments pour son père. Elle est agressée par deux jeunes drogués. Mais ce n’est pas elle qui prend les coups : un garçon de son âge, un parfait étranger, se jette héroïquement dans la bagarre pour la protéger.
Il s’appelle West. Quelques jours plus tard, Haley tombe sur lui au lycée. Il vient tout juste de s’inscrire… Les ennuis ne tardent pas : piqué par la jalousie, l’ex petit ami de Haley, Matt, cherche un moyen radical de se débarrasser de ce nouveau rival. Il lui lance un défi : dans deux mois, ils se retrouveront pour un combat entre mecs.
Haley est terrifiée. Contre Matt, membre de l’équipe de boxe thaïe, West n’a aucune chance. A moins qu’elle décide d’enfiler ses propres gants de boxe et d l’entraîner West. Mais malgré son désir de venir en aide à West, elle a une sombre raison d’hésiter à remonter sur un ring. Un secret qui la hante…
 
Depuis ma lecture il y a longtemps du premier tome de cette série, Hors Limite, je n'avais qu'une envie, pouvoir découvrir cette histoire-ci. Il faut dire que le résumé est super accrocheur et la couverture VO m'avait vraiment tapé dans l’œil. D'ailleurs, la version française me plaît bien ! Si je n'avais pas les premiers tomes dans ma biblio, je me serais procuré ces nouvelles éditions. Enfin bref, je m'égare.
 
Ici, nous suivons Haley, jeune athlète très talentueuse qui a du jour au lendemain décidée de ne plus monter sur le ring et West (le frère de Rachel) qui a pour habitude de se bagarrer. Une nuit, elle va se faire agresser par deux drogués et va faire la rencontre de West, qui lui va s'interposer. Finalement, ce n'est pas West qui va la sauver, mais bien Haley qui va les faire fuir.
 
Depuis le temps que je voulais lire ce roman, je peux vous dire qu'il est à la hauteur de mes attentes. Certes, je n'ai pas eu de coup de coeur, mais j'ai été totalement captivée par ma lecture du début à la fin.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Haley. Vraiment. Elle est forte et courageuse. J'ai aimé le fait que pour une fois, ce soit la fille qui sache se défendre et qu'elle soit reconnu comme tel. Et puis toute son histoire personnelle avec sa famille, ce qu'elle a vécu par le passé et son combat contre la violence. Quelque part, je me suis un peu reconnue à travers ses traits ce qui fait que je me sois d'autant plus attachée à elle. Les difficultés qu'elle a rencontré et quelle rencontre tout au long de la lecture m'ont vraiment émue.
 
West aussi est un personnage qui m'a plu. J'ai trouvé que son personnage évoluait beaucoup au fil des pages. C'est lui qui change le plus. Au début, on voit bien qu'il ne prend pas les choses au sérieux, qu'il prend ça à la légère mais au contact de Haley il va prendre conscience de ses chances, de ses faiblesses et va beaucoup changé. Lui aussi a un passé assez complexe et on se pose pas mal de questions quant à la tournure des évènements.
 
Le couple Haley/West m'a beaucoup plu. Tout au long du roman, je me demandais vraiment comment les choses allaient tournées. J'ai notamment aimé découvrir le monde de la boxe thaie lors des entrainements de Haley et West. Les règles qu'ils doivent suivre, le comportement à avoir. Tous ces éléments qui rendent encore plus réaliste l'histoire.
J'ai aussi apprécié de revoir les personnages des autres tomes. Notamment Rachel, Isahiah ou encore Abby. C'est surtout la relation Rachel/West qui m'a vraiment intriguée. Ici on découvre leur famille plus en détail et on voit que tous les deux n'ont pas été épargnés par les évènements.
 
En conclusion, cette lecture m'aura vraiment beaucoup plu ! Différente des tomes précédents, mais en même temps toujours dans la même lignée. Je dirais que ce tome-ci parle de sujets qui m'ont plus captivée et arrive quasiment au même niveau que le premier tome qui avait été pour moi un coup de coeur.
Jusqu'au bout je n'ai pas lâché ma lecture, jusqu'au bout j'avais envie d'en connaître la fin ! En gros, cette lecture vaut clairement le coup !

P.14

- C'est pas pour toi.
Et il me plante là. Il me tourne le dos, comme si la question ne méritait même pas qu'on discute. Non. Ça ne va pas se terminer comme ça. Une bouffée de colère me pousse à protester.
- Je détiens un titre national.
- Détenais, corrige-t-il.
Il se faufile entre les punching-balls qui se balancent au rythme des coups. Je lui emboîte le pas en les esquivant.
- C'est vrai. Ça, c'était autrefois.
- Sortez de là ! crie un des garçons. Vous nous gênez.
Je lui lance un regard méchant et m'adresse de nouveau à John :
- Mais ceux qui s'entraînent avec toi et que tu chouchoutes tellement ne peuvent pas en dire autant.
John fait volte-face, et son air menaçant me fait reculer d'un pas. Quand il veut, il est vraiment impressionnant.
- Ah oui ? Tu trouves que je les chouchoute trop ? Tu n'as vraiment rien compris, alors ? Mes chouchous sont des passionnés. Ils n'abandonnent pas ceux qui les aiment et qui les ont soutenus. Ils ne lâchent pas tout du jour au lendemain.
Je serre les dents et tente ma chance une dernière fois.
- John...j'ai vraiment besoin de cette lettre.
- J'écris des lettres de recommandation pour ceux qui le méritent. Je t'en ferais volontiers une si tu filais dans les vestiaires pour te remettre en tenue et transpirer sur min ring. Mais tu ne vas pas le faire. Parce que tu es une lâcheuse. Dont tu n'auras rien.
Son visage est près du mien. J'en ai la nausée et le vertige. John ne m'aidera que si je reviens m'entraîner avec lui. Mais je ne peux pas revenir. Je ne peux pas et je ne veux pas.
Je suis désespérée. A l'intérieur, je fonds en larmes. mais mes yeux restent secs. Je suis une dure à cuire.
Je me détourne sans un mot et quitte la gymnase, indifférente aux regards qui me suivent.

P. 311

- Tu m'as demandé ce que ça me faisait de rentrer chez moi...
Elle acquiesce. J'entrelace nos doigts et élève nos deux mains.
- Je n'ai pas pu te répondre, parce que je ne savais pas ce que c'était qu'une vraie maison. Mais à présent je sais.
Je balance nos deux mains liées.
- C'est ça... C'est toi et moi. J'ai trouvé ma maison.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 31/03/2016 21:30

Je laisse ça aux ados, mais ça a l'air vraiment bien. Bravo pour ta chronique pleine d'enthousiasme :D

Carole94p 01/04/2016 09:47

Ca pourrait te surprendre ;)
Merci à toi :D

Caroline 31/03/2016 18:29

J'aime bien les histoires où il y a des filles qui savent se battre x) belle chronique qui donne envie !

Carole94p 31/03/2016 18:43

Moi aussi ! Et puis c'est tellement rare ! :D Merci à toi :) <3