Younger

Publié le par Carole94p

Younger

Titre : Younger

Auteur : Pamela Redmond Satran

Editions : Denoel

 

Résumé :

Alice, quarante-quatre ans, s'ennuie. Maintenant qu'elle est divorcée et que sa fille a quitte la maison pour faire du volontariat en Afrique, elle rêve de changer de vie. A la veille du Nouvel An, elle part retrouver son amie Maggie a Manhattan. Cette dernière prend les choses en main au cours d'une séance de transformation : coupe de cheveux, maquillage, tenue. Métamorphose en jeune femme, Alice a du succès et rencontre Josh, un bel étudiant qui pourrait être son fils.  Se prenant au jeu, elle décroche un job d'assistante marketing dans la maison d’édition ou elle avait commencé a travailler vingt ans plus tôt. Tout le monde lui donne vingt-neuf ans, y compris Josh, de plus en plus amoureux. Mais cette nouvelle vie n'est pas sans risque et tout peut basculer a chaque instant, surtout lorsque la fille d'Alice décide de rentrer soudainement.  Younger dresse le portrait drôle et juste d'une femme qui s'autorise enfin a vivre la vie dont elle rêve. Un véritable guide pour toutes celles qui n'ont pas renonce a un nouveau départ, quel que soit leur age. Le livre de la nouvelle série de Darren Star, le créateur de Sex and the City.

 

Mon avis :

J'avais découvert Younger tout récemment et le résumé m'avait énormément plu. Alice, 44 ans, a toujours fait plus jeune que son âge. Pourtant, son mari l'a quitté, sa fille est partie en Afrique et elle désespère de retrouver un travail. Tous ses entretiens se terminent de la même façon : un échec total, et pour cause, elle serait trop vieille. Un soir, avec son amie Maggie, elle change totalement de look et semble n'avoir que la vingtaine. Ensembles, elles vont sortir pour le Nouvel an et Alice va croiser le chemin de Josh. 25 ans. Après cette rencontre, elle va prendre sa vie en main et décider de postuler dans la maison d’édition dans laquelle elle travaillait avant son mariage. Contre toute attente, elle va être embauchée et devoir cacher son secret !

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Alice et son caractère. On voit qu'elle tente vraiment de tout faire pour avoir une nouvelle vie, d'être plus libre, de faire ce qui lui plaît vraiment. Et puis surtout, son enthousiasme dans son travail. A côté de ça, nous avons donc Josh. Ah, Josh. Ce charmeur ne se doute pas une seconde qu'Alice lui cache son âge. Il n'y voit que du feu. Leur relation est mignonne et on se laisse plutôt bien entrainé par leur histoire d'amour pas comme les autres. Mais le poids des mensonges d'Alice va commencer à peser. Et tout va finalement éclater au grand jour.

Finalement, je n'avais pas vu la tournure qu'allait prendre cette histoire. Pour le coup, je suis assez étonnée. J'avoue que l'avant dernier chapitre m'a vraiment touché. Le fait qu'Alice est vraiment décidée de ce qu'elle voulait. [spoiler] bien qu'un peu tard, puisque Josh part quand même au Japon [/spoiler].

La fin est assez ouverte, et c'est vrai que je ne suis pas vraiment fan de ce genre de fin où l'on se pose des millions de questions sur ce qu'il va se passer. Mais au final, rien n'est fini alors bon !

En tout cas, c'était une bonne lecture, avec de l'humour, une forte amitié tout au long du roman et une belle histoire. J'ai bien aimé, bien sur, je n'aurais pas dit non à un peu plus de profondeurs par moment, mais j'ai malgré tout passé un bon moment de lecture.

Je vais maintenant pouvoir me jeter sur la série TV adapté de ce roman ! Hâte de pouvoir découvrir ça !

 

Note : 8/10

Catégorie : Argent

Découvert sur la chaîne FairyNeverland : voir son Unboxing & la vidéo du livre à la série

P.35

Il a commencé à tapoter sur les touches de mon téléphone.

- Qu'est-ce que tu fais ?
- J'enregistre mon numéro dans ton carnet d'adresses. Je m'appelle Josh.
- Alice.
- Ali ?
- Non, Alice.
- Ok, Alice, choisis un chiffre entre un et trente et un.

Le chiffre auquel j'ai pensé était l'âge que je lui donnais.

- Vingt-cinq.
- Tu n'aurais pas pu en choisir un autre ? a-t-il demandé en soupirant.
Oh mon Dieu, il n'était quand même pas plus jeune que ça ?

- Non, ai-je répondu.
- Très bien, a-t-il ajouté en tapotant encore sur le clavier. On a donc rendez-vous le 25 janvier.
- Ah bon ?
- Oui, j'ai programmé une alerte sur ton téléphone pour que tu t'en souviennes. On ira boire un verre à... donne-moi le nom d'un bar.
- Et si je n'avais pas envie d'aller boire un verre avec toi ?
- Tu as vingt-cinq jours pour y réfléchir. Si tu décides de ne pas venir, tu pourras toujours annuler. Choisis un bar.

[...]

- Je ne sais pas utiliser les alarmes sur mon téléphone, l'ai-je averti.
- Tu n'as rien à faire. A seize heures, le 25 janvier, l'alarme se déclenchera et le téléphone te dira tout ce que tu dois savoir. A bientôt.

my-bo0ks

P. 78

C'est à ce moment là qu'un morceau de musique a retenti, la Marche nuptiale, à plein volume.

La discussion s'est interrompue et tout le monde a tourné la tête à la recherche du coupable. On ne savait pas si cette musique provenait d'un radio ou si quelqu'un cherchait à faire une blague. L'homme qui avait prit la parole un peu plus tôt a fini par dire :

- C'est un portable qui sonne.

Chacun a regardé autour de lui une fois de plus pour voir qui avait osé venir en réunion avec un téléphone allumé.
Quelques femmes ont fouillé dans leurs sacs à main tandis que les hommes tâtaient leurs poches de veste, mais tous les téléphones étaient silencieux. Je savais que ce n'était pas le mien parce que sa sonnerie imitait celle d'un vrai téléphone et cessait au bout de quatre secondes.

Mais la chanson continuait de retentir de plus en plus fort et tout le monde avait vérifié son portable. Alors j'ai sorti le mien de mon sac, pour prouver mon innocence.
Il était allumé, il vibrait et maintenant qu'il était hors du sac, il jouait la Marche nuptiale tellement fort qu'on aurait pu se mettre à danser.

- Oh non, c'est pas vrai ! ai-je balbutié. Je suis désolée.

J'aurais pu m'enfoncer ce téléphone dans le coeur comme si c'était un pieu. J'ai appuyé sur le bouton de l'appareil pour l'éteindre. Rien. J'ai recommencé. Impossible d'arrêter cette musique.

Désespérée, j'ai fini par appuyer sur la touche "raccrocher". Tant pis pour l'interlocuteur qui essayait de me joindre. La musique continuait toujours. Sous les yeux de toute l'assemblée, j'ai porté le téléphone à mon oreille.

- Allô ?

[...]

Quand j'ai atteint la porte, Lindsay a bondi de sa chaise pour me suivre.

- Oh mon Dieu, j'ai tellement honte, ai-je dit.

Elle m'a pris le téléphone des mains.

Je sais comment ça marche, j'ai le même.

Elle a tapoté les touches rapidement jusqu'à ce que la musique cesse.

- C'était ton alarme. Apparemment, tu es censée boire un verre ce soir avec un certain... Josh.

Josh. Tout m'était revenu en mémoire : le 1er janvier, le garçon que j'avais embrassé, le rendez-vous programmé sur mon téléphone.

my-bo0ks

Commenter cet article