Dark Eden

Publié le par Carole94p

Dark Eden

Titre : Dark Eden

Auteur : Chris Beckett

Editions : Presse de la cité


Résumé :

Au cours d'une expédition, des astronautes s'échouent sur une planète, qui ne doit sa chaleur et sa lumière qu'à la bioluminescence de sa flore et à son activité géothermique. Malgré les avaries subies par leur navire spatial, ils décident de tenter de retourner sur Terre ; deux d'entre eux, Tommy et Angela, préfèrent cependant rester plutôt que de courir le risque d'un nouveau voyage. Cent soixante-trois ans plus tard, leurs descendants espèrent toujours une expédition de sauvetage de la part des Terriens. Au sein de cette société stagnante et dégénérescente, appelée La Famille, l'adolescent John Redlantern fait tout pour rompre le statu quo. Il ne supporte plus de voir son peuple se cantonner dans la vallée étroite où l'homme a initialement posé le pied et souhaite explorer le reste de ce monde, quitte à se faire des ennemis...

 

Mon avis :

D'abord, je tiens à remercier Booknode pour avoir eu la chance de recevoir Dark Eden par le biais de l'opération "Lire avec Booknode" ainsi que l'éditeur. Quand j'ai reçu le mail, je ne savais pas du tout de quoi ça parlait et en lisant le résumé, j'étais assez intriguée par l'histoire d'un livre comme celui-ci. De moi-même, je ne serais probablement jamais aller vers ce livre, et pourtant, c'est grâce à ce genre d'opération qu'on découvre d'autre chose, d'autre livre qui pourrait nous plaire.

Dark Eden, est une histoire assez complexe. Le résumé nous donne les bases, mais quand on commence l'histoire on est assez perdu. En tout cas, c'était mon cas. John, le héros principal, vit avec sa "famille" c'était à dire tous les descendants de Angela et Tommy. Déjà, j'avoue que ca fait assez spécial de se dire qu'ils sont tous, je dis bien tous, de la même famille. Niveau éthique, on repassera... bon c'est logique, ils n'étaient que deux à rester.
Ils vivent en suivant un système précis. Les anciens décident, les autres suivent. Tous doivent aller chercher de quoi se nourrir. Et notamment les enfants/ados. Les relations entre eux sont assez spécial. Non seulement ils sont tous cousins, mais en prime, les femmes plus vieilles ont le droit d'avoir des rapports avec les plus jeunes. Et c'est comme ça, qu'elles agrandissent leur "peuple". Si bien que notre héros, John, se retrouve à coucher avec l'une des vieilles femmes dans le seul but de retomber enceinte.
Franchement, ça ne m'a pas vraiment aidé à plus apprécier notre personnage principal...

A mesure que leur nombre augmente, ils ont de moins en moins de vivres. Et John, propose de s'éloigner de leur cercle (l'endroit où ils sont arrivés). Mais les autres prennent ça comme un affront, et décide de l'expulser, il va donc partir explorer et tenter de prouver qu'il n'a pas tord en disant que personne venant de la Terre ne viendront les chercher.

Le point intéressant de ce livre, c'est bien sur la détermination de John, à vouloir découvrir ce qu'il y a à l'extérieur de leur vallée. Dans son exploration, quelques uns vont le rejoindre et ils vont faire des découvertes sur les trois compagnons repartis sur Terre.

Si l'univers m'intéressait vraiment la détermination du héros m'ont plutôt plu, en revanche j'ai eu di mal avec ma lecture. A vrai dire je ne l'ai pas vraiment apprécié. En fait, le vocabulaire que les personnages utilisaient (en remplaçant des mots ou plutôt supprimant des lettres) ou encore la répétition d'un mot du style "gentil-gentil" tout au long du livre, m'a fait lever les yeux... Après la moitié du livre on commence à s'y faire. Mais comme je l'ai dit plus haut, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, malgré les différents points de vue et je restais extérieure à l'histoire sans vraiment être dedans. Dommage. C'était un univers pourtant assez intriguant, mais je suis passée à côté. En tout cas, je ne regrette pas ma lecture, ça m'a permis de découvrir autre chose mais qui au final ne m'a pas plu tant que ça.

 

Note : 4/10

Je n'ai pas apprécié

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article