Panic

Publié le

Panic

Titre : Panic

Auteur : Lauren Oliver

Edition : Black Moon

http://img.over-blog-kiwi.com/0/62/24/01/20160805/ob_c062fc_resume.png

Panic a commencé comme tant d'autres choses à Carp, une ville sans issue de 12.000 habitants au milieu de nulle part : parce que c'était l'été, et qu'il n'y avait rien d'autre à faire.


Heather n'a jamais pensé qu'elle ferait partie de Panic, un jeu légendaire auxquels participent des diplômés, où les enjeux sont élevés et dont les récompenses le sont encore plus. Elle ne s'est jamais considérée comme courageuse ou comme le genre de personnes prêtes à lutter pour se démarquer. Mais lorsqu'elle trouve quelque chose - et quelqu'un - pour qui se battre, elle découvre qu'elle peut être plus forte qu'elle ne l'a jamais pensé.

Dodge n'a jamais été effrayé par Panic. Son secret va lui permettre de survivre et de le faire tenir jusqu'à la fin du jeu, il en est certain. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il n'est pas le seul à posséder un secret. Tout le monde joue dans un but.

Pour Heather et Dodge, le jeu va apporter de nouvelles alliances, des révélations inattendues, ainsi que la possibilité du premier amour pour chacun d'entre eux - et la connaissance que, parfois, les choses que nous craignons sont celles dont avons le plus besoin.

 

http://img.over-blog-kiwi.com/0/62/24/01/20160805/ob_d0d480_mon-avis.png

Je suis complètement déçue par Panic.

Moi qui avait eu un coup de coeur pour Delirium, qui avait apprécié le second tome et moins la troisième, j'avais hâte de découvrir au autre roman de Lauren Oliver. Et honnêtement, c'est à l'opposé de Delirium. C'est à l'opposé de ce que j'avais adoré.

Ce qui m'a le plus déplu au final c'est l'histoire en elle-même. Ce jeu. PANIC. Je m'attendais à quelque chose de très émouvant, plein de suspens, d'adrénaline, mais pas du tout. Au final, c'est un trop pleins de défis, plus dangereux les uns que les autres dans le seul but de se faire un peu d'argent. Ils risques leurs vies tout au long, avec chacun des raisons : la vengeance, la rupture, ou encore le simple fait de participer. Mais où va-t-on ?

Les personnages quant à eux, ne m'ont pas du intéressé. D'abord, il était peu évident de s'attacher à eux. Puisque dès les premières pages les jeux commencent. On ne sait pas encore qui est qui, qu'on est déjà dedans. Du coup, je n'ai rien ressenti quand au fait qu'ils risquaient leur vie. Si ce n'est à quel point ils sont stupides et immatures. Non seulement, ils risques tout, mais en plus ils causent des dommages aux autres.

A seulement 60 pages, j'avais envie d'arrêter ma lecture. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai continué, en lisant en diagonale. Parce que c'était franchement pour le finir que je continuais. J'ai à peine été un peu plus embarquée dans l'histoire, et encore si on peut dire ça. Néanmoins je fini ma lecture sur une note négative : 3/10. On est loin de mon coup de coeur pour Delirium. Ca m'apprendra à acheter sur un coup de tête...

Panic
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les archives d'une lectrice 12/05/2015 19:15

Je suis totalement d'accord avec vous. J'ai trouvé le jeu trop barbare et les personnages sans intérêts. Les mots choisis par l'auteur ben on aura dit que c'était pas Lauren Oliver...

Carole94p 12/05/2015 20:18

C'est clair, c'est à l'opposé de ce que l'on a pu lire de Lauren Oliver !

Carole94p 12/05/2015 17:57

C'est tout à fait ça. . Et c'est bien dommage. Pourtant on sait que l'auteur a fait des livres totalement géniaux..

Dareel 12/05/2015 17:18

Même avis ! Trop de promesses et finalement le roman passe à côté de son histoire... :/