Le cercle des 17

Publié le

Le cercle des 17

Titre : le cercle des 17

Auteur ; Richard Paul Evans

Edition : Pocket Jeunesse

http://img.over-blog-kiwi.com/0/62/24/01/20160805/ob_c062fc_resume.png

Michael Vey possède des super pouvoirs. D'un seul geste, il peut envoyer des décharges électriques de plusieurs milliers de volts. Pratique, quand on est harcelé par les caïds du lycée et atteint de tics embarrassants.

Michael se croit seul... avant de découvrir que Taylor, ravissante pom-pom girl, est elle aussi "électrique". A peine commencent-ils à comprendre leur secret qu'une mystérieuse organisation, convoitant les pouvoirs des deux adolescents, les prend en chasse...

http://img.over-blog-kiwi.com/0/62/24/01/20160805/ob_d0d480_mon-avis.png

Quand je l'ai vu, la couverture et surtout le résumé m'ont beaucoup intrigué. A tel point, que je l'ai acheté (sur un coup de tête). Malheureusement, je suis très déçue...

Dès le début de ma lecture, j'ai su que ça n'allait pas être positif... Et pour cause, j'ai trouvé les personnages trop... jeunes et naifs. Ce qui au final était assez prévisible puisqu'ils n'ont que 15 ans, mais je suis habituée à des personnages plus matures. Là, j'ai trouvé leurs comportements très enfants. Trop même. Je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. J'avais l'impression qu'on restait en surface les concernant. On ne les voient pas évoluer ni rien.

Côté histoire, concernant les pouvoirs, j'étais plutôt enthousiaste à l'idée de tomber sur quelque chose de nouveau, et finalement, j'en conclus la même chose, pas assez de profondeur. D'ailleurs, j'avais l'impression de lire une histoire façon X-men. Le casque, les pouvoirs de chacun. Ca m'a un peu troublée, bien que j'aime beaucoup X-men. Ensuite, concernant l'action, elle met du temps à arriver. Ce qui fait que le première partie du livre est assez lente. Malgré tout, quand l'action commence vraiment, c'est-à-dire, quand le kidnapping à lieu, tout va très vite. Bizarrement, le "gamin" du début, prend tout en charge, tel un chef. Alors qu'au début c'était le garçon qui se fait maltraiter à l'école etc.. Le revirement de situation ne m'a pas convaincu...

En conclusion, je dirais que j'étais très déçue de ma lecture, je crois que ce qui sauve le roman, c'est l'écriture fluide de l'auteur, qui au final permet de le lire assez rapidement puisque je l'ai lu en quelques heures. Je dirais que cette lecture est destinée à un public, très jeunesse. Ce que je ne suis pas. Dommage !

http://img.over-blog-kiwi.com/0/62/24/01/20160805/ob_75791c_bronze.png

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article