Never Sky

Publié le

Never Sky

Série : never sky

Titre : Never Sky

Auteur : Veronica Rossi

Date de sortie : 13 septembre 2012

Éditeur : Nathan

 

Résumé :

Depuis que le ciel s'est chargé d'éther, les hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée.
Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a pas d'autre choix que de lui proposer un marché...qui va bouleverser leur vie à jamais.

 

Extraits :

http://booknode.com/never_sky,_tome_1_0232382/extraits

 

Mon avis :

 

J'ai beaucoup hésité avant de l'acheter mais je m'étais finalement lancé et j'avoue que le début de Never Sky est assez lent. Un peu trop à mon goût.

Même si l'intrigue principale, le fait de vivre dans des capsules à cause de l'Ether est plutôt original et "nouveau", l'opposition entre ceux qui sont à l'intérieur et ceux à l'extérieur l'est beaucoup moins. Néanmoins, ce n'est pas ça qui m'a dérangé dans ma lecture de ce premier tome.

C'est plutôt le personnage de Perry. Il faut dire qu'au début du roman il est décrit et agit comme quelqu'un d'énormément sur de lui, à la limite du gars hautain. Il veut être le premier partout, et en est même persuadé. Pour le coup, moi qui suit la plupart du temps "fan" des personnages masculin fort, un peu "brute" là, ça m'a totalement refroidi. Il apparaissait trop violent et trop sur. Les passages le concernant étaient donc assez dur pour moi.

Concernant Aria, je n'avais pas vraiment d'avis sur elle. Je ne dirais pas que je l'ai adorer, ni détester. Son comportement était normal, dans le sens ou elle ne lui ai pas tombé de suite dans les bras et l'a apprécié.

Ce que je regrette aussi, c'est qu'il n'y avait pas assez d'explications concernant l'environnement dans lequel ils vivent, leurs dons. Ce n'est que lorsque Roar fait son apparition que beaucoup de choses deviennent claires. Soit à partir des pages 180-190. Là, les choses devenaient vraiment intéressantes. On rencontre également Cinder et Marron, et on apprend des choses primordiales :[spoiler]La mère de Aria lui révèle qu'elle n'est qu'à moitié sédentaire et on découvre que Talon est chez les sédentaires.[/spoiler] Ce qui relance donc l'intrigue.

Le dénouement de ce premier tome est assez fort ![spoiler]lorsque Aria retourne chez Marron avec une mission des sédentaires et Perry qui découvre que son frère a vendu son fils contre de la nourriture et le tue est assez choquant comme fin ! [/spoiler] Cela met en place l'intrigue du suivant. Mais est-ce que c'est assez pour que j'achète le prochain tome ? Aucune idée pour l'instant. A voir !

 

Note : 5/10

Catégorie : Bronze

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article